​L'AVEU DU MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE SUR LE VRAI MOTIF DE LA REVOCATION DE OUSMANE SONKO




Si on se fie aux termes du décret du Président de la République, le motif officiel de la révocation de Ousmane Sonko est un manquement à l'obligation de discrétion professionnelle.
L'interview de Mme Viviane Bampassy, Ministre de la Fonction Publique, publiée dans la livraison du quotidien l'OBS du vendredi 2 septembre 2016 révèle les vrais motifs de la mesure inique de révocation prise par le Président Macky Sall.
Madame le Ministre soutient:
"Lorsque Mr Sonko, fonctionnaire de l'Etat s'attaque, de façon très virulente, au chef de l'Etat, la clé de voûte des institutions, peut on admettre, en âme et conscience, cela d'un agent de l'Etat ? On ne peut pas l'admettre d'un simple sénégalais à fortiori un haut cadre de l'administration.
On ne peut pas tenir des propos d'une virulence extrême vis-à-vis de la plus haute autorité du pays, se considérer comme un haut cadre de l'administration et ne s'attendre à rien du tout".
Aveu ne peut être plus clair.
Il résulte clairement des propos du Ministre de la Fonction Publique, sous l'autorité duquel siège le Conseil de discipline, que ce sont les propos jugés virulents de Ousmane Sonko à l'égard du Président Macky Sall qui constituent le vrai motif de la mesure de révocation. Il apparaît ainsi que le manquement à l'obligation de discrétion professionnel n'est qu'un fallacieux prétexte pour tenter de neutraliser un adversaire politique. 
Le Président Macky Sall qui n'est pas un monarque de droit divin , qui a choisi de rester un chef de parti et qui s'adresse en cette qualité, parfois en des termes irrespectueux, à ses adversaires politiques doit s'attendre à subir la réplique des autres chefs de parti comme Ousmane Sonko.
Dans un telle situation le Président Macky n'a pas le droit d'instrumentaliser le pouvoir d'Etat pour un règlement de compte politique. 
Les aveux du Ministre de la Fonction Publique trahissent la volonté du Président Macky Sall de faire payer à Ousmane Sonko ses propos jugés virulents. C'est contraire aux principes républicains.
En traitant ceux qui soutiennent Ousmane Sonko de démagogues, Madame Viviane Bampassy, qui nous avait habitué à plus de courtoisie, manque à l'obligation élémentaire en démocratie de respecter les opinions de ceux qui ne partagent pas votre point de vue. C'est regrettable. C'est la lecture de Me Mame Adama Guèye dans sa page facebook parcouru par dakarposte
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Alerte du Cese sur un vaccin qui détruit les générations futures

Gambie – Adama Barrow, la bamboula comme Yahya Jammeh?

Aliou Sow : « Je prie vivement que Gadio ne soit pas coupable des chefs d’accusation… »

Incendie du Parc Lambaye : Macky Sall réclame un "rapport exhaustif"

Serigne Mbaye SY Mansour à Macky: « Il n’y a jamais de 1 sans 2 »

Tivaoune: Macky Sall sollicite des prières pour la réussite du dialogue politique

Viviane Bampassy nommée Ambassadeur du Sénégal au Canada

Les nominations en Conseil des ministres du mercredi 22 septembre 2017

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 22 NOVEMBRE 2017

Macron qualifie de "crimes contre l'humanité" la vente de migrants comme esclaves en Libye



Evelyne Gomis alias Codou actrice dans la série You Taxi : je ne suis pas .......

Vidéo : Akon et Pape Thiopet préparent un morceau 100% mbalax

Macky Sall, un adepte des selfies

(15 Photos) : Eva (Pod et Marichou) a vraiment changé

(12 Photos) Concours de beauté entre Fama Thioune, Marichou et Kya Aïdara

(05 Photos) la magnifique femme de Baba Tandian en famille à Bercy

Les images de la soirée "Fans yi" de El Hadj Keïta au Saraba Night Club

Vidéo – Insolite : Un fan demande à Queen Biz de l’épouser . Regardez !

Arrêt sur image : Un mot pour la tenue de Feuz Galsen

Démission : Yama quitte la Sentv