​Remaniement imminent – Vers un gouvernement de combat en perspective de «la mère des batailles», les législatives de 2017


​Remaniement imminent – Vers un gouvernement de combat en perspective de «la mère des batailles», les législatives de 2017
C’est en prévision des élections législatives de  2017 que le président de la République envisage d’opérer son prochain remaniement ministériel. Et selon les sources de Dakarposte, ce remaniement –que le Président Sall préfère appeler raménagement- "aura lieu incessamment, dès après l’installation du Haut conseil des collectivités territoriales".

Mais puisque le président Macky Sall, contrairement à son prédécesseur qui clignotait à gauche lorsqu’il voulait tourner à droite ne clignote même pas, personne ne peut dire avec certitude à quelle date il procèdera à son réaménagement. Ce qui reste sûr, cependant, c’est qu’il s’agira d’un grand chamboulement car le président Sall souhaite ratisser large afin de mettre toutes les chances de son côté pour gagner la «mère des batailles» et éviter une embarrassante cohabitation avec une opposition de plus en plus pugnace depuis les révélations de scandales financiers et économiques qui ont fini d’émouvoir l’opinion.

Comment se présentera la composition du prochain gouvernement ? Nul ne peut le dire avec exactitude mais l’on n’exclut même pas la présence de responsables du Pds car le président Sall souhaite n’exclure aucune alliance, aucun accord, aucune compromission même pour remporter ces élections décisives pour l’obtention du deuxième mandat qu’il appelle de tous ses voeux. Mais les libéraux ne semblent pas intéressés et le Président lui-même ne souhaite pas être soupçonné de «collusion avec l’adversaire».
Y aura-t-il le deal, peut-être l’énième deal entre Macky et Wade pour ce mandat ? Rien n’est moins sûr car Wade ne le lui souhaite pas. Mais pour sa réélection, s’il peut se passer du Pds et remporter la victoire, sûr que le président Sall ne s’embarrassera guère d’un allié qui ne lui veut aucun bien. Sauf s’il est contraint et forcé et c’est ce qu’il veut éviter.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Astuce | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Le Conseil des Ministres du 22 février 2017

Khalifa Sall et co bombardés de grenades lacrymogénes

Seydi Gassama demande à la famille de Elimane Touré d’engager des poursuites judiciaires

Barthélémy Dias: « C’est un règlement des comptes»

Kemtiyu reçoit le prix du meilleur documentaire au Panafrican Film Festival de Los Angeles

Rapport annuel: Amnesty dévoile la face sombre du régime

Pour se rendre à son audition, Khalifa Sall a préféré marcher pour tester sa popularité et...

Alttercation entre Me Elhaj Diouf et les enquêteurs de la BAG- Ce qui s'est réellement passé

Tenn Modjou 2019, ce que l'on sait de ce mouvement de soutien crée par un proche du ministre de l'Intérieur

Assises de l’entreprise : Baïdy Agne vide son sac devant le premier ministre