Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

A moins que l'instruction ne soit bloquée, le "dossier Maty Mbodj" risque d'éclabousser un gros ponte de la République...

Vendredi 18 Décembre 2015
PEOPLE & BUZZ

Des informations glanées par nos radars, il nous revient que si et seulement si le "dossier Maty Mbodj" (du nom de ce mannequin qui serait morte par overdose) n'est pas "freiné", des surprises auront lieu. 
En clair, dakarposte tient de bonnes sources qu'à l'issue de l'instruction en cours, ce dossier peut compromettre la réputation d'un "gros morceau" de la République parmi d'autres.
Et, pourquoi ce dossier pourrait salir la réputation de ce Monsieur? 
Notre source de révéler que feue Maty Mbodj aurait fait des confidences à des proches peu avant sa mort.

Pour rappel, l'autopsie ordonnée à l'époque par le Procureur avait révélé que le mannequin était décédée des suites d'une overdose.Dans le souci de faire jaillir la vérité,le Juge d'instruction suit donc à la loupe ce dossier. 
Nous vous disions d'ailleurs que tout ce beau monde qui a été entendu lors de l'enquête préliminaire, sera donc réentendu. 
En clair, dakarposte est en mesure de révéler que des convocations ont été distribué depuis quelques jours. 

                                                Vers de nouvelles inculpations? 
Bref, tous ceux qui ont été cité dans cette nébuleuse vont défiler devant le magistrat instructeur à l'exception près du mannequin Adja Diallo (sous le coup d'un mandat d'arrêt) et du taximan attritré de feue Maty Mbodj, lequel après avoir été entendu au niveau de la Sureté Urbaine, avait prit la poudre d'escampette. 

Selon les mêmes sources,il y'a fort à craindre de nouvelles inculpations et non des moindres. "Des gens ont été cité dans cette affaire, mais ils n'ont pas été inquiété et croyez-moi ils seront entendus et même inculpé" nous soufflent nos sources. 

Au moins 6 personnes devront faire face au Juge qui instruira à charge et à décharge surtout que les deux jeunes inculpés ont toujours clamés leur innocence.Et en plus,Thierry Ngom et Kama Thiaya ne souhaitent pas être les agneaux du sacrifice. 
Un proche de la défunte nous confie sous le sceau de l'anonymat que la direction prise par l’enquête de police ne les agrée point car,certaines personnes citées auraient menacées de faire un déballage et que même l’enquêteur semblait presser d'en finir avec le dossier.Et de soutenir que même si ces jeunes étaient avec Maty dans l'appartement,ce sont eux qui ont saisi la police à 19h pour annoncer le décès alors que d'autres s'étalaient ailleurs essayant de créditer de la thèse selon laquelle Maty serait morte chez elle. 

Quid du téléphone de Maty et du journal d'appel qui pouvaient à eux seuls conduire les enquêteurs vers les vrais coupable. "Ce, compte non tenu des images prises au niveau de la boite de nuit "Silencio" qui révélaient la présence de certaines grosses pointures et surtout ce qui a été consommé cette fameuse nuit" poursuit ce proche qui voit à travers cette enquête précitée le désir de protéger certains et de faire payer à ces gosses leur proximité avec le mannequin. 

Pour rappel, c’est par une virée nocturne que la regrettée Maty Mbodj a débuté sa soirée, la veille de sa mort. En compagnie de son cercle d’amis (dont le mannequin Adja Diallo), elle est sortie se défouler dans la chaleur de la nuit. Après des moments de "ouf", tout ce beau monde se serait retrouvé dans un appartement meublé au centre ville-ville de Dakar. 
Outre son amie, la célèbre Adja Diallo, une autre de ses collègues, également très vue dans le milieu, ferait partie de la bande de fêtards. Celle-ci a subitement disparu de la scène depuis que l’affaire a éclaté. Des stylistes qui avaient besoin de louer ses services ont eu à faire à sa boite vocale. Elle ne serait d’ailleurs pas la seule dans ce cas. Beaucoup d’autres mannequins ont tout simplement préféré changer de numéro ou éteindre leur téléphone, en attendant que les choses se tassent même si elles ne sont, ni de près, ni de loin, mêlées à cette affaire qui continue de défrayer la chronique. Parmi les amis qui ont partagé les derniers instants de la défunte Maty Mbodj, figurent en bonne place des individus réputés pour être des entremetteurs. Une ancienne gérante d’une boite de nuit très sélecte des Almadies fait aussi partie du lot. Ils auraient tous quitté le fameux appartement, y laissant Maty. Le fameux jeudi, dans la soirée, son corps sans vie est découvert. 

Affaire à suivre... 



 

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh