Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Ce que l'on sait sur cette affaire de diamants volés et vendus à des receleurs

Jeudi 26 Mai 2016

Cinq personnes, dont un policier du commissariat de Pikine, ont été déférées à la Division des investigations criminelles (Dic) dans une affaire d'extorsion d'objets précieux, il s'agit de 40 pierres de diamant. Selon les infos du journal EnQuête, le cerveau de la bande est en fuite.

PEOPLE & BUZZ

Ce que l'on sait sur cette affaire de diamants volés et vendus à des receleurs
Selon le journal, les pierres sont au nombre de 40 et leur valeur est estimée à 20 millions de nos francs. L'affaire remonte à la mi-avril lorsque des individus, avec à leur tête un certain A. Diop, ont eu vent d'une info selon laquelle un certain M. Diaby avait en sa possession des pierres précieuses. Ils sont parvenus à entrer en contact avec lui en se faisant passer pour des policiers (le chef de la bande est un habitué du commissariat de Pikine). Ils lui ont, donc, fixé un rendez vous chez lui. Une fois là-bas, ils ont récupéré les pierres, l'ont fait monter dans une voiture. Arrivés au niveau de la Corniche Ouest, il l'ont sommé de descendre sans lui fournir d'explications. Le lendemain, ils sont revenus à la charge en lui demandant de verser la somme d'un million, M. Diaby n'a pas répondu et a saisi la Dic à travers une plainte. C'est ainsi que les hommes du commissaire Ibrahima Diop sont entrés en action. 

Entre temps, les faux flics ont réussi à vendre les diamants. Les receleurs ont pu être localisés. Il s'agit de M. Seck, S. Seck et D. Seck, mais aussi, d'un certain Thiam. Les sources du journal soulignent que, le jour de la vente, le cerveau de l'affaire leur a donné rendez-vous dans les locaux du commissariat de Pikine pour leur monter qu'il était un policier. La transaction s'est passée non loin du bureau d'un agent de ce commissariat, un nommé A. Sow, informent nos confrères. Toutefois, les 40 diamants achetés ont atterri entre les mains d'un ancien commandant de la gendarmerie qui se trouve, présentement, en France.

Dakarposte tient de bonnes sources que le pater d'une célèbre animatrice de la place ferait partie de ce gang. Qui plus est, nous avons pu glaner que l'enquête suit encore son cours. D'ailleurs, ceux qui ont été déjà cravatés sont depuis jeudi dernier en garde à vue et sont nuitamment "confiés" au commissariat central de Dakar. Car, aucun gardé à vue ne passe la nuit dans les redoutés locaux de la Dic.

Nous y reviendrons amplement!

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh