Ces signes qui confirment le deuxième cambriolage à la ...TFM

Jeudi 14 Avril 2016
PEOPLE & BUZZ

Comme il fallait s'y attendre, le groupe Futurs Médias a "pondu" un communiqué pour tenter de démentir le cambriolage, le deuxième du genre, révélé en exclusivité par dakarposte.com.

"Le Groupe Futurs Médias a été visité dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 avril 2016, en ses locaux sis aux Almadies par un ou des individus non encore identifiés. 
Cependant et contrairement à ce qui a été écrit par des sites de la place, aucun cambriolage n’a été perpétré. Concernant l’argent collecté lors de la soirée donnée le 3 avril dernier pour les enfants victimes de maladie du cœur dont allusion a été faite par lesdits sites, il a été sécurisé après le concert, avant la descente des visiteurs. 
Des éléments de la Brigade de recherche de la Gendarmerie nationale ont fait le déplacement dans les locaux pour les besoins de l’enquête. A cet effet, ils ont rencontré des responsables du groupe"
lit-on dans leur communiqué

Dont acte! Il faut cependant comprendre cette réaction spontanée de la cellule de communication du patron de la dite firme. Car, dire que l'argent emporté fait partie de la somme collectée pour les enfants malades du coeur serait mal vu notamment en "haut lieu", c'est à dire  que cela avilit   " l'image de marque" de la star planétaire, notamment auprès des autorités étatiques dont Youssou Ndour "himself" fait partie depuis l'avènement du Pr Macky Sall.

Aussi, ce communiqué confirme t'il au moins que dakarposte a raison sur toute la ligne.
Des éléments de la Section Recherches de la gendarmerie se sont donc rendus sur les lieux sis aux Almadies comme l'a reconnu la cellule de com' de "You".
Et, pour être plus clair, dakarposte est en mesure de révéler que ces redoutés  pandores, en tenue civil, étaient au nombre de quatre (trois hommes et une dame). Débarqués sur les lieux, à bord d'un véhicule de type 4 X 4 de couleur grise,  sur instruction de leur hiérarchie, ces gendarmes ont été alerté par la direction du groupe Futurs Médias. Ils ont "fait mouvement" pour reprendre leur jargon, à Tfm  (munis d'une valise, c'est à dire leur matériel technique destinée aux prélèvements d'empreintes).

S'il n'y a pas eu vol, alors pourquoi les gendarmes se sont rendus sur les lieux avec leur armada approprié , c'est à dire ce kit dit de prélèvements d'empreintes?

Si rien n'a été emporté comme le dit la cellule de com' de "You", pourquoi ces gendarmes  ont autant duré dans les locaux de la Tfm. Car, ils ont mis plusieurs tours d'horloge à prélever des empreintes, passés au peigne fin les moindres coins et recoins de l'entreprise, particulièrement le bureau du comptable Oulymata Fall dit Ouly, non sans auditionner les vigiles de la SAGAM préposés contractuellement à la sécurité des lieux?

Qui plus est, des sources de dakarposte, notamment deux très proches du PDG de Futurs Médias (qui se reconnaitront certainement) joints au téléphone suite à l'éclatement du vol aux fins de recouper l'information en notre possession, ont bel et bien confirmé ce deuxième cas de larcin et la volatilisation des millions de nos pauvres sous dévalués.

Et, jusqu'à 16 heures passées en ce mardi 12 avril 2016, les éléments de la maréchaussée en étaient au stade de l'inventaire de la manne emportée et  aux dernières nouvelles, les auditions entamées se poursuivent.

Dire que rien n'a été volé... 

Affaire à suivre...


1.Posté par Fatou Dione le 17/04/2016 16:42 (depuis mobile)
Niaw

2.Posté par Fatou Dione le 17/04/2016 16:43 (depuis mobile)
Dieu rek moy sounou patron

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh