Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

DÉFILÉ CIVIL ET MILITAIRE Les populations attendent avec impatience le grand jour

Samedi 2 Avril 2016

C’est avec impatience que les populations de Dakar attendent le grand défilé civil et militaire du 04 avril prochain marquant la célébration du 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à l’indépendance.

PEOPLE & BUZZ

DÉFILÉ CIVIL ET MILITAIRE Les populations attendent avec impatience le grand jour
D'ici quelques heures, le Sénégal va fêter son 56 anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Une journée qui, cette année, sera célébrée en grande pompe avec le retour du défilé civil et militaire. Qui, pendant quatre ans, n’a pas eu lieu.
Les Sénégalais attendent avec impatience ces moments qui, sans nul doute, leur permettront de se remémorer notamment de Doudou Ndiaye Coumba Rose. Ce défunt Tambour-major qui assurait l’animation pour les majorettes du Lycée John Fitzgerald Kennedy. Un tour au centre-ville a permis de constater que la célébration de la fête de l’indépendance est au cœur des débats. Nous sommes au marché Colobane. L’endroit grouille de monde. Il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin. Ici, il n’y a pas de normes. Les commerçants se sont installés dans l’anarchie. Le moindre espace est occupé. Véhicules, pousse- pousse, vendeurs à la sauvette et piétons se disputent la chaussée e tout couronné par l’atmosphère polluante et étouffante en ce vendredi où le soleil, sans pitié, fouette à coups de rayons, les vi- sages.
Assis sur un tabouret en bois, Mohamed Mbaye est plongé dans la lecture du Coran, le visage garni de lunettes de marque Armani. Après les salutations, il lève les yeux avant de les enlever pour ré- pondre à notre question. D’emblée, il magnifie le retour du grand défilé. Car, à son avis, les Sénégalais en étaient vraiment nostalgiques.
«Je suis passé, ce matin (vendredi), sur les Allées du Centenaire. Le décor qu’il présente est juste magnifique. J’ai vraiment hâte qu’on soit au jour de la fête. Certainement, je ne pourrai pas venir à la Place de l’Obélisque mais, je regarderai le défilé à la télé», dit-il.
Elève en classe de terminale au Lycée des Parcelles Assainies (LPA), Ndèye Awa Fall que nous avons rencontrée aux alentours des Allées, a également la nostalgie desdites festivités. Nous l’avons trouvée en train d’immortaliser la tribune officielle qui, à l’en croire, est merveilleusement installée. «Nous sommes en train de préparer la fête de l’indépen-dance. C’est vraiment un plaisir que le Chef de l’Etat organise, cette année, un grand défilé. Nous en sommes vraiment contents et nous l’en remercions vraiment», a déclaré la jeune lycéenne qui révèle que le passage le faire pour regarder la prestation des majorettes. «C’est mon passage préféré», confie-t-elle avec un sourire qui dévoile ses dents blanches.
A l’instar des autres personnes rencontrées, Mbaye Thiam, chauffeur de Taxi, ne compte pas rater ces moments pour rien au monde. Car, dit-il, vu l’embellisse- ment des lieux, la fête promet d’être très belle.

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh