Diourbel : Abdou Guité Seck, l'affaire d'inceste et de refus de paternité


Diourbel : Abdou Guité Seck, l'affaire d'inceste et de refus de paternité
Le chanteur Abdou Guitté Seck est cité dans une sombre histoire de viol suivi de grossesse. Il n'en est pas l'auteur. Seulement, le musicien qui est apparenté à la victime et à son supposé violeur, aurait tenté d'étouffer l'affaire. 

Selon Ndakhté Fall, l'accusé, le chanteur Abdou Guitté Seck aurait tenté de le corrompre en lui proposant d'accepter la paternité de la grossesse pour un voyage en Europe. "Abdou Guitté Seck, accompagné d'une des sœurs de la victime est venu me voir. Dans son véhicule, il m'a dit avoir pris la décision de faire avorter N. Fall. Et que le médecin lui a demandé un million et qu'il avait mis 500.000 FCfa sur la table. Je lui ai répondu, en lui faisant savoir que je n'ai rien compris de ce qu'il disait. Il a insisté en me demandant si j'ai réellement entretenu des rapports sexuels avec ma demi-sœur. J'en ai été surpris et choqué. Il voulait me corrompre, en me faisant miroiter un voyage en Europe. Je suis sorti de sa voiture et je suis allé continuer mon travail. Il m'a ensuite dit que je dois l'aider à régler cette affaire", révèle-t-il. 

Contacté par le journal, Abdou Guitté Seck a réfuté ces allégations et s’est dit victime de sa célébrité. "Que Dieu me préserve d'une telle ignominie! Cela me prend de court, car je n'ai pas ce profil. Les gens sont prêts à tout pour ternir l'image des célébrités, c'est dommage et grave", s'alarme-t-il. 

Dans cette affaire, raconte Abdou Guitté Seck, "on a fait appel à moi en tant que médiateur, parce que j'appartiens à cette famille. Quand je suis venu, j'ai demandé à Ndakhté Fall si oui ou non c'est lui qui a mis enceinte sa demi-sœur. Je lui ai demandé d'être responsable s'il se trouvait que c'est lui qui a commis une telle erreur, parce que la médecine est tellement avancée que la vérité finira par se révéler un jour, et à ce moment, la justice aura son mot à dire. Mon intervention dans cette affaire s'est limitée à cela, ni plus moins. Je voulais un règlement à l'amiable", confesse-t-il. Le chanteur ni toute autre entente, sous quelque forme que ce soit, avec le présumé "géniteur" pour régler cette affaire d'inceste.
Leral.net

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Astuce | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Le Conseil des Ministres du 22 février 2017

Khalifa Sall et co bombardés de grenades lacrymogénes

Seydi Gassama demande à la famille de Elimane Touré d’engager des poursuites judiciaires

Barthélémy Dias: « C’est un règlement des comptes»

Kemtiyu reçoit le prix du meilleur documentaire au Panafrican Film Festival de Los Angeles

Rapport annuel: Amnesty dévoile la face sombre du régime

Pour se rendre à son audition, Khalifa Sall a préféré marcher pour tester sa popularité et...

Alttercation entre Me Elhaj Diouf et les enquêteurs de la BAG- Ce qui s'est réellement passé

Tenn Modjou 2019, ce que l'on sait de ce mouvement de soutien crée par un proche du ministre de l'Intérieur

Assises de l’entreprise : Baïdy Agne vide son sac devant le premier ministre