Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Echanges d'amabilité entre Cheikh Béthio Thioune et Serigne Modou Kara

Lundi 23 Mai 2016
PEOPLE & BUZZ

De nos radars établis à Darou Moukhty, dakarposte tient que Serigne Modou Awa Balla Mbacké plus connu sous le pseudo de "Kara" a reçu une visite-surprise. Il s'agit de Cheikh Béthio Thioune qui a tenu à assister au Magal annuel de Darou Moukhty. 
Prenant la parole, Kara a soutenu devant l'assistance que Cheikh Béthio "qu'on le veuille ou non bénéficie des prières, de la bénédiction de Serigne Saliou Mbacké".  Et, le marabout d'en déduire que le guide des Thiantacônes n'est pas n'importe qui. "Autant lui vouer déférence" renchérit le "général de Bamba" (Serigne Modou Kara). Pour toute réponse, Cheikh Béthio abondera dans le même sens; c'est à dire tresser des lauriers à Kara.

Nous avons cependant pu glaner que Darou Mousty, qui abrite ce Magal annuel, a refusé ce monde. Pour ceux qui l'ignorent encore, ce Magal  est dédié à Mame Thierno Birahim Mbacké plus connu sous le nom de "Ndamal Darou".
Cet évènement religieux commémore la rencontre, à son retour d’exil, entre Cheikh Ahmadou Bamba fondateur du mouridisme et son frère cadet.
Cette commémoration est très importante dans le calendrier des évènements marquants qui ont jalonné le parcours de Cheikh Ahmadou Bamba ; Ndamal Darou a été durant l’exil du Saint Homme le gardien de l’orthodoxie du mouridisme. Il avait à sa charge de diriger la communauté et de veiller au respect stricte des enseignements de son grand frère dont il était un dévoué serviteur. Mame Thierno Birahim se chargea aussi de l’éducation des fils ainés de Serigne Touba en l’occurrence Cheikh Mouhamadou Moustapha et Cheikh Mouhamadou Fadel. Comme tous les grands personnages mourides, Mame Thierno a mis en valeur divers sites ; c’est ainsi qu’il fonda Darou Mousty en 1912 et une centaine d’autres villages où il installait ses fils, on peut citer Darou Marnane, Thincoly, Kosso, Yabal et tant d’autres. De son vrai nom Ibra Faty Mbacké, Mame Thierno Birahim Mbacké mourut en 1943. Son actuel Khalife Serigne Cheikh Hady Mbacké perpétue le digne héritage de son père et s’emploi uniquement à garder intact le legs de son vénéré père.

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh