En Arabie saoudite, chatter avec une Youtubeuse américaine peut vous conduire en prison

Jeudi 29 Septembre 2016
PEOPLE & BUZZ

Casquette de travers, sourire édenté : avec ses vidéos délirantes, l’internaute saoudien Abou Sin a fait rire pendant des mois la blogosphère arabe… jusqu’à son arrestation par la police de Riyad dimanche 25 septembre. Les autorités du royaume reprochent à ce jeune internaute de 19 ans d’avoir diffusé des vidéos "offensantes" avec une Youtubeuse américaine. 

Abou Sin (surnom qui signifie édenté) s’est fait connaitre par des vidéos le montrant en train de discuter avec la Youtubeuse américaine Christina Crockett. Ces vidéos étaient diffusées en direct sur la plateforme de livestreaming YouNow. Dans un anglais approximatif, le jeune homme faisait régulièrement la cour à son interlocutrice amusée, devant des milliers d’internautes.

L’arrestation

La police de Riyad a arrêté le jeune Abou Sin dimanche 25 septembre alors qu’il se trouvait dans sa voiture avec deux amis. Ironie du sort, la scène a été retransmise en direct sur YouNow car le jeune homme était en train de discuter via Internet avec un jeune Koweïtien au moment de son arrestation.

À 6’52’’, on voit un véhicule de police s’arrêter derrière la voiture d’Abou Sin. Le jeune homme sort alors de sa voiture et se dirige vers le véhicule de police. Quelques secondes plus tard, ses deux amis le rejoignent. Puis, vers 10’47’’, l’un de ses amis revient dans la voiture et annonce à l’internaute avec qui il est en train de chatter : "Il va tarder, il va tarder. Il y a un mandat d’arrêt contre lui. "

Le lendemain, la police de Riyad a publié un communiqué confirmant que "Abou Sin a été arrêté pour avoir utilisé le programme de livestreaming YouNow de façon offensante". 

"Abou Sin et Christina ont diffusé des vidéos osées qui ont très rapidement reçu des milliers de vues et de followers partout dans le monde. La plupart des personnes qui regardaient sont originaires du monde arabe. Abou Sin (…) est devenu célèbre et a reçu des commentaires négatifs ", a pour sa part déclaré un porte-parole de la police à la presse locale. 

Si l’internaute est reconnu coupable d’ "offense à la charia" à travers ses vidéos, il risque une peine allant jusqu’à trois ans d’emprisonnement, a indiqué un avocat cité par le quotidien d’État Okaz. 


Abu Sin et Christina Crockett sur YouTube

D’abord retransmises sur YouNow, les vidéos d’Abou Sin et Christina ont aussi été relayée sur YouTube, où elles sont devenues très populaires, enregistrant des centaines de milliers de vues.

Comme par exemple cette vidéo où l’on voit Abou Sin, cigarette au bec, demander la main de Christina dans un anglais approximatif. Quand Christina, sceptique, lui répond : "Mais tu n’as que 13 ans", le jeune saoudien jure qu’il en a 20 ans et enfile sa Ghotra (foulard traditionnel des pays du Golfe) pour chanter un air traditionnel saoudien à sa "dulcinée".

Cette autre vidéo est l’une des toutes premières du duo. Elle a été diffusée fin juillet. Les deux "tourtereaux" tentent tant bien que mal de communiquer, Abou Sin ne maitrisant pas l’anglais et Christina ne connaissant pas l’arabe.

Désormais derrière les barreaux, le jeune Abou Sin ne pourra vraisemblablement plus amuser le Web avec son acolyte Christina. 

Christina est une jeune vlogueuse installée en Californie. Sur sa chaîne YouTube, elle poste régulièrement des vidéos de unboxing, une pratique en vogue sur le Web qui consiste à se filmer en train de déballer un produit nouveau pour le tester.

Ses conversations avec le jeune Saoudien semblent l’avoir propulsé au rang de star sur YouNow, où elle compte plus de 680 mille fans. Nous l’avons contactée pour avoir son témoignage au sujet de l’arrestation d’Abou Sin, sans réponse pour l'instant. Nous la publierons dès qu’elle nous parviendra.

Ce n’est pas la première fois qu’un internaute est arrêté en Arabie saoudite pour une vidéo jugée attentatoire à la morale. En 2013, un jeune homme avait été arrêté par la police religieuse pour avoir simplement diffusé des images de lui proposant des "Free hugs" (calins gratuits) dans une rue de Riyad. 

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh