Expulsion des Sénégalais : Comment Trump a réussi à faire plier le Sénégal


Expulsion des Sénégalais : Comment Trump a réussi à faire plier le Sénégal

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a publié un communiqué en début de semaine pour expliquer les raisons  pour lesquels 130 Sénégalais ont été expulsés le 5 mars dernier des Etats-Unis. Il leur est reproché divers délits dont celui d’entrée illégalement sur le territoire, la vente de drogue, les violences conjugales, etc.
Outre les 130 Sénégalais expulsés, des centaines de ressortissants guinéens, burkinabés, ivoiriens et maliens ont eux aussi été expulsés des USA. La procédure de rapatriement massif visant des immigrés en situation irrégulière avait commencé sous le régime du président Barack Obama avant d’être exécuté par Donald Trump. Mais la vérité, est que ces pays d’accueil n’avaient pas véritablement le choix. Il leur a été expliqué que tout Etat refusant de coopérer, c’est à dire ne voulant prendre ses ressortissants expulsés, sera mis sur la liste rouge de l’administration américaine.  Sans se faire prier, le Guinée, la Somalie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire ont accepté de coopérer. Et ce sont dans ces conditions que le Sénégal a accepté de recevoir ses 130 expulsés.
 Parmi les pays non coopératifs en matière d’expulsion figuraient la Chine, l’Inde, la Somalie, l’Iran, Le Yémen, le Soudan du Sud, le Burundi, le Zimbabwe, le Cap –Vert, l’Algérie, la Sierra-Léone, le Liberia et la Guinée. Le département d’Etat américain de l’administration Trump avait alors enjoint les pays non coopératifs à reprendre leurs ressortissants tout en leur accordant des documents de voyage. Et surtout d’autoriser sans délai ses avions à venir débarquer les expulsés. Le département d’Etat précisait que tout pays qui refuserait cette coopération se verrait sanctionner par la non délivrance de visas à ses ressortissants ou tout le moins la réduction du nombre de visas. La sanction suprême : c’est que tout pays récalcitrant sera sur la liste noire des USA. La Guinée, ne s’est pas aussi fait prier pour accepter les conditions de l’administration Trump. Dans un entretien accordé au site Africaguinée, l’ambassadeur de Guinée à Washington, Mamady Condé, dit avoir subi une telle pression  diplomatique pour accepter  ces conditions.  Et si l’ambassadeur à Washington, Babacar Diagne  n’a pas reçu les mêmes pressions diplomatiques c’est que le Sénégal a toujours été coopératif en matière d’expulsion de ses ressortissants.
Selon des sources diplomates, la vague des 130 Sénégalais n’est que le départ d’un pont aérien entre New-York et Dakar. La Guinée, le Sénégal, le Mali, le Nigeria, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie sont appelés à se partager plus de 4 000 citoyens d’Afrique, qui seront expulsés dans les mois à venir. Pour le cas du Sénégal, une deuxième vague de 50 ressortissants sont attendus dans les jours à venir.
 
 

Auteur: Source : Le Témoin - Seneweb.com
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Astuce | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Timis se retire mais maintient sa plainte contre Abdoul Mbaye et cie

Vidéo-photos: la rencontre du mouvement Y en Marre et la Coordination des associations de presse (CAP)

ESCROQUERIE A JUGEMENT - L’international sénégalais Ibou Touré et son ex-épouse soldent leurs comptes à la barre

Vaccination contre le cancer du col de l’utérus : plus de 800 000 filles ciblées dans la première

Le cadre juridique de la SNR a besoin d’être revu

Pénurie d’eau et coupure d'électricité à Dakar ce week end… Les raisons avancées par la SDE et SENELEC

Accident de Bettenty : Sall déclare les orphelins "pupilles de la nation"

Tivaouane Peul : Démolition de maisons, Macky freine la Dscos

CNCAS - Recouvrement de 50 milliards : La Snr aux trousses des créanciers

Détournement et blanchiment de capitaux à la Bsic: un ex-agent de la Rts et son fils dans la nasse



Découvrez le puissant bolide que Sadio vient de faire atterrir à Dakar

Vidéo: Mariage de Pape Cheikh diallo et kya Aidara

Aziz Ndiaye amoureux et toujours très complice avec son épouse Miss Ndiaye

Le footballeur Ibou Touré et son ex épouse jouent les prolongations à la barre

Elizabeth, la fille de Fabienne Diouf et d'Henry Guillabert s’est mariée avec le fils de Loum Diagne

Wally Seck « Mon père Thione ne m’a jamais donné de l’argent pour

AMINA POTÉ PREND LA DÉFENSE DE YOUSSOU NDOUR »DEFOUL DAARA, GNIYY WAX NIEUP AYYY

Dip : « j’ai une petite amie et je suis fidèle »

Comment donner envie à un homme de faire l`amour : les techniques infaillibles

Pape cheikh Diallo fait pleurer Kya Aidara à travers un …