Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités


G5 Sahel : "La France ne peut pas continuer à supporter seule le fardeau de la lutte antiterroriste"

Dimanche 2 Juillet 2017

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Emmanuel Macron, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a insisté dimanche sur l'importance de mettre en place une force militaire locale pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

URGENT

Les dirigeants du G5 Sahel, réunis en sommet dimanche 2 juillet à Bamako avec le président français Emmanuel Macron, sont convenus d'un budget de 423 millions d'euros pour la force conjointe régionale qu'ils veulent déployer contre les jihadistes, a annoncé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

"Chacun de nos États [Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad] va faire l'effort de 10 millions d'euros", a souligné "IBK" lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français, ajoutant : "La France ne peut pas continuer à supporter seule le fardeau de la lutte contre le terrorisme".

L'Union européenne (UE) a déjà promis 50 millions d'euros, "l'amorce d'un engagement dans la durée" que compte favoriser Paris, selon le président français. La France apportera 70 véhicules tactiques et un appui opérationnel, a-t-il annoncé à l'ouverture du sommet. "Sur le volet militaire, c'est un effort équivalent à plus de 8 millions d'euros que nous consacrons d'ici la fin de l'année", a-t-il dit.

Une somme qui reste largement insuffisante pour que la force puisse se déployer entièrement. Les deux présidents ont cependant affirmé qu'un financement complet n'était pas nécessaire pour que la force commence à se déployer. Emmanuel Macron a ainsi déclaré qu'elle serait oppérationnelle "à l'automne".

Une conférence des donateurs doit se tenir dans les prochains mois. Emmanuel Macron a dit avoir "bon espoir que le 13 juillet", le Conseil franco-allemand à Paris permette aux deux pays d'"annoncer des engagements communs autour de cette alliance". Le 21 juin, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution qui "salue" le déploiement de cette force, mais sans lui délivrer ni mandat ni fonds.

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh






Publicité












Vidéos & images



Les News