Homme de l’année 2016 – La Première Dame sans rivale


Homme de l’année 2016 – La Première Dame sans rivale
l n’y a pas de doute, si Marème Faye Sall n’existait pas comme Première Dame, le président Macky Sall n’aurait pas remporté autant de succès durant son premier mandat à la tête du Sénégal car, ndawsi jig nako ! Succès diplomatiques, succès économiques et  financiers, succès auprès des grands régulateurs sociaux de notre pays que sont les guides religieux bref, l’année 2016 s’est déroulée comme un long fleuve tranquille pour l’époux de Marème Faye grâce à cette dernière.
En dehors de la politique sociale du gouvernement conçue par lui et mise en œuvre par un ministre fort efficace, le président de la République n’a pas eu à s’occuper des cas sociaux personnels de nombre de Sénégalais or, c’est là qu’il est le plus attendu par certains goorgoorlous qui ne voient même pas la queue du diable pour la tirer. C’est madame qui va au contact de cette population déshéritée et qui la réconforte par ses gestes d’une grande noblesse. Noblesse de cœur s’entend. La Première Dame brille aussi par son humilité, ce qui la met à l’aise dans tous les milieux, auprès de toutes les couches sociales. Noirceur d’ébène comme l’aiment les Sénégalais, c’est une charmante drianké à la démarche noble et d’un naturel touchant. Très active et très connue pour ses œuvres caritatives, elle agit beaucoup en dehors de sa fondation "Servir le Sénégal" car elle va directement et en personne vers ceux et celles qui ont besoin de sa générosité. Madame répond à toutes les sollicitations et exprime par sa présence sa solidarité à tous ses proches qui traversent des épreuves difficiles ou qui connaissent des moments de bonheur. Elle est sur tous les fronts et ne refuse aucun service et c’est exactement ce que les Sénégalais attendent d’une Première Dame. Ce n’est donc pas par hasard que Dakarposte l’a choisi comme "Homme de l’année". Ni flagornerie ni fleurs jetées en attente d’un retour d’ascenseur, il s’agit juste de rendre à César ce qui lui appartient en rendant hommage à la générosité.
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :
Facebook

POLITIQUE | SOCIETE | FAITS DIVERS | SPORT | ECONOMIE





Le Conseil des Ministres du 22 février 2017

Khalifa Sall et co bombardés de grenades lacrymogénes

Seydi Gassama demande à la famille de Elimane Touré d’engager des poursuites judiciaires

Barthélémy Dias: « C’est un règlement des comptes»

Kemtiyu reçoit le prix du meilleur documentaire au Panafrican Film Festival de Los Angeles

Rapport annuel: Amnesty dévoile la face sombre du régime

Pour se rendre à son audition, Khalifa Sall a préféré marcher pour tester sa popularité et...

Alttercation entre Me Elhaj Diouf et les enquêteurs de la BAG- Ce qui s'est réellement passé

Tenn Modjou 2019, ce que l'on sait de ce mouvement de soutien crée par un proche du ministre de l'Intérieur

Assises de l’entreprise : Baïdy Agne vide son sac devant le premier ministre