Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités


Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l'Armp

Mercredi 14 Juin 2017
ENQUÊTES & REVELATIONS

Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l'Armp
Formellement mis en cause par l'Ofnac (Office national de lutte contre la fraude et la corruption) sans qu'il soit inquiété jusque-là, le Directeur général du Coud (Centre des oeuvres universitaires de Dakar), Cheikh Oumar Hann a été de nouveau pris en flagrant délit de passation de marché

Le Directeur général du Coud (Centre des oeuvres universitaires de Dakar) a été encore épinglé par l'Armp (Autorité de régulation des marchés publics) pour un scandaleux gré à gré dans la gestion et l'exploitation des restaurants universitaires Claudel-Esp, Ensept, Bloc Isfar-Ense-Cmrt-Ufr Santé-Hotel du Rail, Ziguinchor et Ept Thiès.  

Dans sa décision numéro 126/Armp/Crd rapportée par nos confrères de Libération, l'instance de régulation des marchés publics au Sénégal a été catégorique : "les prestations relatives à la restauration des universités en objet ont été exécutées en dehors des règles de procédure de passation des marchés"  
Cette cession illégale à des prestataires l'exploitation des restaurants universitaires allait priver les étudiants de nourriture durant l'année universitaire à venir et sans doute causer de vives tensions dans le campus, si l'Armp n'était pas venue à la rescousse pour autoriser "exceptionnellement le Coud à signer des contrats sur 3 mois. 

Tout a commencé le 26 janvier 2017, quand Cheikh Oumar Hann et le Coud se sont heurtés au refus de la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) pour l'autorisation de paiement des entreprises ayant assuré l'exploitation des restaurants universitaires pour une période de 6 mois. Le Coud a alors saisi l'Armp pour jurer avoir fixer la date de commencement des prestations le 1er janvier 2015 qui est antérieure à la date de signature des projets d'avenant pour faire coïncider les prestations des restaurants dans l'année civile. Pour s'expliquer, la direction du Coud affirme que la date de fin des prestations est d'un an après la date de commencement. Ce qui voudrait dire que tous les marchés de base devraient être renouvelés entre le 30 juin et le 17 juillet 2016. 
Le retard accusé dans la transmission des projets d'avenant à la Dcmp serait lié au défaut d'attestation d'existence de crédit, dans une période où l'agent comptable devait partir à la retraite et ne voulait pas signer les attestations de crédit qui devaient couvrir les périodes allant de juin 2016 à juillet 2017. Le temps que nouvel agent comptable s'imprègne du dossier, le Coud a insisté auprès de l'Armp que le fait que le service de restauration universitaire ne peut souffrir de rupture en cours d'année académique et que cela pourrait engendrer des conséquences désastreuses sur le climat social du campus. 

Après avoir sauvé les meubles, l'Armp a sommé la Direction du Coud de mettre à profit la période de trois mois pour procéder à un lancement correct de l'attribution du marché de restauration dans les délais impartis.
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh






Publicité












Vidéos & images



Les News