Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Le film de la mutinerie à la prison de Rebeuss...Des morts annoncés... La Brigade d'Intervention Polyvalente (BIP) en renfort


On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a éclaté à la citadelle de Rebeuss ébruité en exclusivité par dakarposte.com! De sources concordantes, tout est parti de la volonté de certains détenus qui ont voulu se rendre à la salle aménagée pour les visites avec les parents de ce mardi.
Niet, catégorique des autres détenus , précisément ceux là qui observent depuis quelques jours une grève de la faim aux fins de dénoncer leurs "conditions précaires mais assez longues de détention".
Ces radicaux se sont alors interposés aux autres qualifiés de "défaillants" qui tenaient coute  que coute à rencontrer leurs visiteurs.  S'en suivra du coup des échanges de quolibets puis des heurts qui virent à une bataille rangée ensuite une tentative de certains détenus de passer entre les mailles des matons  . Qui ont vite érigé un bouclier, armés jusqu'aux dents. "C'est au cours de la bataille rangée au cours de laquelle des coups de feux ont retenti qu'un des détenus  a finalement rendu l'âme" nous souffle une source.  Que nenni! Des parents de détenus battent en brèche pour annoncer...7 morts (une information à vérifier)
Quoi qu'il en soit, plusieurs blessés ont été notées. Ils ont été évacués par des ambulances de SUMA et de la brigade des Sapeurs Pompiers vers des hôpitaux de la place dont nous tairons les noms.
Sur ces entrefaites, c'est à dire juste après l'éclatement de la mutinerie, la Brigade d'Intervention Polyvalente (BIP) et l'E.P.I (une unité d'élite de l'administration pénitentiaire) sont vite appelés en renfort. C'est d'ailleurs grâce à ces deux interventions que la situation assez tendue  est vite maitrisée.  
La mutinerie, selon nos sources,  a débuté vers 10 heures du matin.  C'est à 13 heures passées que les forces de sécurité déployées à la Mar de Rebeuss ont repris le contrôle de ce redouté  centre pénitentiaire.
Aux dernières nouvelles, une enquête a été ouverte aux fins d'élucider cette mutinerie. Et, pour parer à toute éventualité, les visites de ce mardi ont été simplement annulées. 
D'ailleurs aucun repas ou "colis" (accessoires des détenus) n'a pu accéder à la citadelle.
Nous y reviendrons amplement!

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





L'imam de Ripoll a voyagé plusieurs fois vers la Belgique

750 000 Fcfa récoltés en 3h pour soutenir Assane Diouf

QuesTekki 56 : Mamadou L. Diallo “Apparemment la Gambie a retiré sa licence d’exploration pétrolière à Frank Timis, c’est une bonne nouvelle”

Les « porteurs de pancartes » se rappellent de Me Mbaye Jacques Diop

Assane Diouf – Mactar Guèye recadre Me Nafissatou Cissé

Wade reçoit Serigne Assane Mbacke et joue au...marabout en priant pour ce farouche opposant au régime de Macky

Assane Diouf à « detention center » – 91% des détenus déportés

Gambie – Les Sénégalais expulsés sont des mendiants

Projet d’exploitation du Zircon en Casamance :

Suneor Kaolack- La catastrophe plane en permanence



Comment Carla Bruni a présenté Nicolas Sarkozy à sa maman

Katy Perry à nouveau en couple avec Orlando Bloom? Sa réponse

( 03 Photos ) Marième Faye en toute complicité avec Macky Sall …

Arrêt sur image: du thiakry comme repas pour nos braves lionnes championnes en titre

SITA TRAORE, LA CELEBRE ACTRICE DE ‘’OUAGA LOVE’’ EN VACANCES A DAKAR

Les terribles révélations de Assane Diouf sur Amina Poté et youssou ndour

Queen Biz escroquée de 25 millions

Arrêt sur image ! L'entrainement du ministre Aly Ngouille Ndiaye

Remaniement annoncé ...Pour "tenir" le Président et sa dame, des ministres, ...menacés désertent leurs bureaux pour assiéger les "faiseurs de miracle"

Joyeux anniversaire à Rougui Bousso de l'APR...Ce que l'on sait de cette militante engagée pour les bonnes causes