Le prof d'Anglais prenait son pied et filmait ses ébats

Mardi 19 Avril 2016
PEOPLE & BUZZ

Le prof d'Anglais prenait son pied et filmait ses ébats
Une vilaine histoire de sexe défraie la chronique à Kébémer depuis les dernières fêtes de Pâques. Cette affaire salace digne de film pornographique a comme acteur principal un professeur d'Anglais servant à Kébémer. 
Selon nos confrères de l'Obs, les nombreuses scènes obscènes se sont jouées dans l'intimité de la chambre de l'éducateur de P. Diop. Ce dernier, d'après des sources de l'Obs, trouvait le malin plaisir à filmer via son ordinateur portable ses ébats sexuels à l'insu de ses nombreuses partenaires.
Ainsi, pour éviter de réveiller le moindre soupçon du côté de ses petites amies, il mettait la machine en mode veille. Après avoir assouvi sa libido, il visionne le film et le garde dans sa machine. A quelles fins? Peut-être que l'enquête ouverte élucidera les motivations du Prof'
Cinq parmi victimes, assez nombreuses, ont été formellement identifiées. Elles sont nues comme des vers et s'adonnent à des séances de gymnastique horizontales avec le ...Prof'

Le pot aux roses a fini par être découvert car les films se sont propagés dans la ville natale de Me Wade. Plusieurs versions occupent les débats dans les salons, borne fontaines et autres places publiques de Kébémer. Le prof d'anglais qui les avait certainement  gardées dans son ordi les auraient perdus par mégarde. Il se susurre qu'il avait enregistré ses films dans une clé USB qu'il a perdu et c'est celui ou celle qui l'a ramassé qui l'aurait propagé dans Kebémer... Par contre, d'autres avancent que le prof aurait remis son ordi en panne à un réparateur qui est tombé sur les images obscènes qu'il a partagé avec des amis...

 L'enquête suit son cours . D'ailleurs, quelques unes des victimes ont été entendues par la police. Les concernées, filmées à leur insu par le Prof', rasent les murs depuis l'ébruitement de l'esclandre. Pour le moment, elles n'ont pas encore déposé de plainte, certainement pour éviter d'être la risée de leur fief. Mais, elles subissent les effets collatéraux de leurs ébats. A preuve, l'une d'elles, enseignante de son état, servant à Kébémer avait commencé à refaire sa vie; autrement dit, elle s'est mariée depuis 2015. Mais, avec l'éclatement de cette affaire, elle risque d'être rattrapée par son passé. Aussi, une victime, domiciliée à Kébémer, devrait célébrer son mariage ce mois d'Avril. Son projet de mariage est aujourd'hui tombé à l'eau car, son copain qui  a appris cette vilaine affaire , a tout simplement  désisté.

Le prof' sera présenté ce mardi, sauf revirement, au parquet.

Affaire à suivre...



 






 

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh