Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Le torchon brûle chez les frères Mboup... Traîné en justice par ses frères, Serigne Mbacké Madina Mboup dépose simultanement sa plainte ce vendredi auprès du doyen des juges...

Logiquement, après le décès d'un géniteur, qu'il soit célèbre ou pas, tout le monde devrait se recueillir et lui rendre hommage... "Devrait", en théorie, puisque dans certaines familles de célébrités, la dignité n'est pas le maître-mot et les déchirements autour de la fortune léguée sont légion. En tous les cas, ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire des frères Mboup" ne fait pas, du tout alors honneur au disparu feu Elhaj Bara Mboup. Explications!


Le torchon brûle chez les frères Mboup... Traîné en justice par ses frères, Serigne Mbacké Madina Mboup  dépose simultanement sa plainte ce vendredi auprès du doyen des juges...
Ceux qui suivent le train de l'actualité notamment internationale gardent certainement en mémoire le fameux "cas Robin Williams".
En août 2014, quelques jours après la mort de l'acteur, la guerre entre sa dernière épouse et ses trois enfants nés de ses précédentes unions a été déclarée. En cause ? L'attribution de l'héritage de Robin, estimé à 90 millions d'euros. Entre les biens matériels de l'acteur (statuette des Oscars, ses tableaux, ses vêtements de marque, etc.) et sa grande demeure de San Fransisco, les deux parties ont tenté de s'approprier les effets du défunt sans en référer à la loi. Au final, tout ce petit monde a été convoqué au tribunal et le leg a été dispatché à l'amiable. Depuis, la veuve de Robin Williams a hérité de la maison et d'une petite somme d'argent pour l'entretenir, et les enfants se partagent le reste de sa fortune. Si la querelle semble terminée, personne n'en est sorti grandi... 


Chez nous, un cas presque similaire a éclaté au vu et au su de tout le monde.  Il s'agit de cette illustre famille qui n'est plus à présenter, celle du regretté  Bara Mboup qui  se retrouve malheureusement devant Dame Justice pour laver le linge sale.
Le différend a été ébruité par nos confrères de l'AS. Qui relataient dans une de leurs parutions  que  Serigne Mboup patron de CCBM a porté plainte contre son jeune frère Moussa Mboup, vice-PDG à la Division des investigations criminelles pour menaces de mort. Et ceci alors que le contentieux à propos des locaux de la Sodida est sur la table du juge. La famille Bara Mboup étale ainsi dans la place publique, leurs querelles liées à l’héritage reçu de leur père.

L’affaire n’ayant pas été réglée en famille, l’on assiste à des plaintes de part et d’autres entre le PDG du groupe CCBM Serigne Mboup, et son discret jeune frère Moussa Mboup. " Depuis quelques jours, Moussa Mboup vice-président est en train de faire des aller-retour à la DIC sur plainte de son frère Serigne Mboup. N’ayant aucune autre alternative que de reconnaitre la vérité des faits, et de s’y plier, comme le lui demandait sa famille, Serigne Mboup (…) a voulu prendre les devants en déposant à son tour une plainte contre Moussa Mboup, le noyau et leader du groupe, qui a décidé de faire face à Serigne Mboup pour la manifestation de la vérité " dénonce Me Mbaye Jacques Ndiaye avocat de Moussa Mboup.

En riposte, Serigne Mboup porte plainte contre son frère pour menaces de mort. Il a affirmé devant les limiers lors de leurs confrontations, que sa vie est sérieusement en danger. Une démarche, qui vise selon Me Mbaye Jacques Ndiaye à faire arrêter son client Moussa Mboup.

Toujours dans le but de détruire son frère Moussa Mboup, Serigne a envoyé selon l’avocat Me Ndiaye, une bande de nervis de 25 personnes lourdement armée avec des chiens renifleurs pour déguerpir Mouss Mboup des locaux de Sodida qu’il occupe et qui sont sa propriété.

Genèse du contentieux

A l’origine de ce contentieux familial, de l’avis du plaideur, l’intention prêtée à Serigne Mboup de faire main basse sur l’héritage du milliardaire Bara Mboup décédé au début des années 90. Pour cela, le patron du groupe CCBM qui veut transformer une entreprise familiale, en une entreprise personnelle cherche à écarter son frère. Il mis en branle, un plan ourdi avec la complicité d’un nommé « Ama » pour déposséder de son frère ses biens estime l’avocat.

" Les biens acquis par Moussa Mboup l’ont été sur des bases claires, légales et acceptées par Serigne qui avait, à l’époque, même reconnu cela en apposant sa signature sur tous les documents de cession " renseigne l’avocat. Ce dernier d’ajouter : «que les sociétés Africa Transit, CCBM Voyages, appartiennent à Moussa Mboup. Mais elles sont confisquées par Serigne Mboup fautes preuves écrites. Pourtant, explique l’avocat, son client a des témoins. « Les actions de CCBM Holding, les parts de Moussa sur le centre commercial Touba Sandaga, la maison de Castors héritée par Moussa de son père, le terrain à l’entrée de Touba acheté par Moussa, l’usine et Soklin fusionnés avec Sbma et les bâtiments de Sodida sont des biens appartenant à Moussa Mboup dont les preuves écrites et signées par Serigne Mboup et cachées par Ama ont été finalement retrouvées Par Moussa Mboup, mais que Serigne Mboup rejette » révèle Me Mbaqye Jacques Ndiaye.

De  nos recoupements, dakarposte.com, qui suit l'évolution de cette affaire comme de l'huile sur le feu, est en mesure de révéler qu'il y'a de cela quinze jours les frères de Serigne Mboup ont derechef porté plainte contre lui. Il s'agit selon nos sources de Matar Mboup, Moussa et
Lota dite Aminata. Le dossier est d'ailleurs en instruction. 
De nos réseaux de renseignements, dakarposte a pu glaner que Serigne Mbacké Madina Mboup (à l'état civil),qui ne semble pas désarmer,  s'est également présenté  ce vendredi 16 septembre 2016 au niveau du secrétariat du redouté mais redoutable doyen des juges. Et, c'est pour  déposer, disons plutôt confirmer sa plainte avec constitution de partie civile conter ses frères suscités par dakarposte.
Quoi qu'il en soit, nous suivons de près cette affaire qui est loin, très loin même de connaitre son épilogue.
A suivre...

 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Comment les ministres comptent passer leurs vacances !!

Les premiers pèlerins sénégalais débarquent à Médine sous une pluie battante

AFFAIRE KHALIFA SALL :Assane Dioma Ndiaye hausse le ton contre l'État

Pape Alé Niang : « Ils me traitent d’ivrogne, que Macky Sall impose un test d’alcoolémie devant la porte du Palais… »

Me Ciré Clédor Ly dépose une demande de liberté d’office et déclare : « Le juge d’instruction ne peut plus maintenir Khalifa Sall en détention… »

La pudeur des tartuffes et la Justice des injustes

Présidentielle 2019 : la résistance contre Macky s’organise autour de la société civile

BNDE : Yérim Sow réclame 12 milliards Fcfa à Macky

Affaire Wari-Tigo-Yérim Sow : Abou Abel Thiam de l'Artp très nuancé sur le décret du chef de l'Etat

Amina Poté: « Assane Diouf est mal barré s’il pense qu’il peut me détruire »



SITA TRAORE, LA CELEBRE ACTRICE DE ‘’OUAGA LOVE’’ EN VACANCES A DAKAR

Les terribles révélations de Assane Diouf sur Amina Poté et youssou ndour

Queen Biz escroquée de 25 millions

Arrêt sur image ! L'entrainement du ministre Aly Ngouille Ndiaye

Remaniement annoncé ...Pour "tenir" le Président et sa dame, des ministres, ...menacés désertent leurs bureaux pour assiéger les "faiseurs de miracle"

Joyeux anniversaire à Rougui Bousso de l'APR...Ce que l'on sait de cette militante engagée pour les bonnes causes

AMANEKH S’EST MARIÉ CE DIMANCHE À RUFISQUE VOILÀ SA FEMME

Cheikh Ndiaye alias Jojo: " les réseaux sociaux ne doivent pas partager des insultes..."

Amina Poté montre ses formes généreuse au Grand Théâtre

Momo Dieng au Grand Théâtre ! Les plus belles filles de Dakar étaient au…