Magal et retard dans l’exécution de certains travaux : Touba met la pression sur Macky

Le retard dans l’exécution de certains travaux routiers dans la cité religieuse de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké fâche Touba.



Lors de la réunion du CRD tenue à Diourbel hier, mercredi 21 septembre, en perspective du Grand Magal prévu vers la fin du mois de novembre prochain, le porte-parole du Khalife Général des Mourides, Sérigne Bassirou Abdou Khadre a rappelé que le président de la République avait pris des engagements et donné des instructions à des services compétents, mais que rien n’a été fait.  
L’édition 2016 du Grand Magal de Touba est prévue à la fin du mois de novembre. Un comité régional de développement  consacré à ce grand rassemblement religieux s’est tenu, hier, mercredi 21 septembre dans les locaux de la Gouvernance de Diourbel. Une occasion saisie par le porte-parole du Khalife général des mourides, Sérigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké pour rappeler au chef de l’Etat, Macky Sall, ses promesses en matière de voierie, d’assainissement et d’énergie.
Toutes les questions relatives au bon déroulement du Grand Magal de Touba ont été aussi passées au peigne fin.
Ainsi, sur le plan sécuritaire, il a été constaté que le  déploiement de l’escadron de la gendarmerie lors de la précédente édition a  fortement contribué à la baisse des accidents de la circulation.
Pour ce qui concerne  la police, un renforcement des effectifs  du GMI est  réclamé par les organisateurs. Pour les  sapeurs pompiers, un besoin de 100 éléments, de  deux camions citernes au niveau de la compagnie  est exprimé.
Sérigne Sall, président du regroupement des chauffeurs de Diourbel, a demandé le renforcement de  l’éclairage au niveau de Diourbel et de Bambey  pour renforcer la sécurité  sur la RN3. Il a plaidé pour la réfection de  la route de contournement sur laquelle était enregistré le plus grave accident de l’année dernière.
Le porte-parole du khalife général des Mourides a rappelé l’importance du Grand Magal de Touba qui draine des millions de musulmans. Sérigne Bassirou Abdou Khadre a transmis les salutations du Khalife Général des mourides, tout en remerciant l’Etat pour les efforts consentis dans la ville de Touba sans pour autant manquer de souligner que «toutes les routes sont défectueuses» dans la capitale du mouridisme.
«Le mauvais état des routes peut occasionner des accidents de la circulation. Cela mérite des réparations. Nous avions formulé le souhait au Président de la République qui avait donné des instructions fermes aux services compétents qui avaient en charge l’exécution de  ces travaux. Malheureusement, jusqu’a présent, rien n’a été fait», s’est-il désolé.  Et d’ajouter : «en ce qui concerne l’assainissement, les inondations ont sorti beaucoup de familles de leurs maisons. Même les alentours de la Grande Mosquée ne sont pas épargnés.  Pour ce qui est  du réseau électrique, il ne  s’agit pas de mettre tout au long de la route des lampadaires mais de mettre à la disposition des  foyers, de l’énergie».
Pressions sur les services
Le gouverneur de Diourbel qui présidait la rencontre a  demandé à tous les services impliqués de prendre toutes les mesures nécessaires pour réussir ce  Grand Magal. Mouhamadou Moustapha Ndao a renouvelé son engagement à tout faire pour que ce rassemblement religieux  soit une réussite. Il a demandé à tous les chefs de services de prendre les mesures à temps. «Nous allons les suivre périodiquement. Nous sortons d’une période pluvieuse, nous allons tout faire pour que les problèmes liés à ces inondations soient réglés bien avant l’arrivée du Grand Magal. C’est l’engagement que je vais demander en premier lieu aux éléments des sapeurs-pompiers. Nous avons demandé à tous les services de prendre les mesures nécessaires à temps», a-t-il indiqué.
L’hygiène et la santé
Sur le plan de la santé, 148 postes  de  prestations dont 27 points sont fixés et 92 points avancés. Un  hélicoptère médicalisé et 52 ambulances seront mobilisés dans ce sens. En ce qui concerne le service d’hygiène, le saupoudrage et la désinfection des domiciles des chefs religieux est demandé avec un besoin de 50 pulvérisateurs, deux poudreuses à grand débit, la mobilisation de 100 agents, 900 litres de carburant et un appui de 15 véhicules.
Pour la surveillance des camions de vidange, le médecin chef de la région  de Diourbel, M. Mboup, a déclaré qu’il y aura «151 postes car, il y a d’autres qui sont nouvellement construits à Touba. Un dispositif médical sera mis en œuvre pour assurer une bonne couverture sanitaire du Grand Magal». Il faut noter que le scanner de l’hôpital Matlaboul Faizaini ne fonctionne plus, et que la machine à laver de l’hôpital de Diourbel connait des difficultés. Mais «50 toilettes mobiles et 200 camions de vidange seront mis en place à temps», a promis le représentant de l’ONAS.
Mettre Touba et Mbacké hors délestage
Au niveau de l’énergie, il est demandé de mettre hors délestage un mois avant et un mois après l’agglomération Touba-Mbacké et de prévoir 100 Km d’extension électrique au  niveau de Touba.
Le maire de la commune de Touba Mosquée, Abdoulahat Kâ,  a exprimé  le besoin de remplacer 300 poteaux électriques qui menacent de tomber.  Sur ce point précis le représentant de la Senelec  a soutenu que 500 poteaux seront mis à la disposition du comité d’organisation.
Le bitumage du tronçon Mbacké-Ndioumane-Gossas sur une distance 30 km  et la création  des pistes d’accès aux forages entre  la RN3 et les cimetières de Mbacké sont retenus par le CRD.
Des équipes seront mobilisées au niveau des points stratégiques avec leurs radios et leurs téléphones, trois groupes électrogènes de 1000 kwt seront pré-positionnés au niveau de la  grande Mosquée mais aussi au niveau de la Résidence du Khalife sur la route de Darou Moukhty et à Gouye Mbinde, selon Moussa Samb le représentant de la SENELEC.
Au plan de l’hydraulique, le dispositif de l’année dernière sera reconduit, mais aussi des forages comme celui de Ainou Rahmati et le second forage de Darou Khoudoss seront réhabilités.
Au plan de la communication, il est demandé l’opérationnalisation de la 4G qui sera étendue à Darou  Karim et à Héliport, mais aussi l’accompagnement social des operateurs téléphoniques. En ce qui concerne, l’élevage, il est recommandé d’éradiquer les chiens errants, les abattages clandestins et de contrôler les denrées alimentaires d’origine animale, mais aussi le renforcement du personnel de l’ISFAR, les écoles d’élevage de  St Louis et des vétérinaires des régions limitrophes  telles que Kaolack, Louga et Fatick.
Au niveau du poste de Darou Khoudosss, 250 chiens errants sont déjà abattus car, selon Elhadji Yade le chef du service régional de l’élevage de Diourbel qui précise que «cette activité  est devenue périodique».
Au niveau du commerce, il s’agit de contrôler l’approvisionnement en quantité et en qualité des denrées alimentaires impropres à la consommation. La création d’un numéro vert pour permettre de retrouver les enfants égarés,  426 enfants ou en situation difficile sont enregistrés, selon le chef du service régional de l’AEMO.
Le chef du service de l’élevage, Amadou Touba Niane, a demandé que la brigade mixte composée du commerce, du service d’hygiène et de la Douane soit mise à contribution durant le Magal.
  Sud quotidien
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Astuce | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Ce que disait Aïda Ndiongue: « Qu’on donne mon nom à tous les chiots du pays si jamais je transhume »

Libération de Khalifa Sall: «Initiative 2017» dans la rue le 13 mai

Mamadou Lamine Laye, porte-parole des LayènesMamadou Lamine Laye, porte-parole des Layènes: « toute personne exerçant des responsabilités publiques, doit rendre compte »

Quand l’indomptable opinion publique démasque le plan d’un directeur national des domaines qui se meut à outrance dans une politique de « dolly Macky » pour éviter les menottes.

Encore un accident fluvial mortel - Après Bétenty, un autre pirogue chavire à Thialy

Procès Habré: une "mascarade" pour l'avocat de l'ancien président tchadien

Signalé aux USA depuis quelques temps, l'opposant Oumar Faye de "leeral askanwi' se sentirait-il menacé?

Siré Dia et l’amicale des femmes de la POSTE: le torchon brûle

Trainé en justice, le Dr Mahmoud Aïdibé de la clinique Madeleine fixé sur son sort le 11 mai

Présentation des condoléances de la Nation aux familles des victimes de l’accident de Bettenty



( 39 photos ) Voilà pourquoi Pape Cheikh Diallo a choisi Kya, “Mr Diallo et moi avons construit une relation très solide”

Entre Bijou et Wally Seck c’est d’abord une histoire de …

Pape Cheikh Diallo et Wally Seck, Enfin la paix »Pape demande à Wally de… Regardez la réponse de Wally

De l'ex-prof de français à la possible première dame : qui est Brigitte Macron ?

Quelques conseils à Pape Cheikh et Kia pour un mariage réussi! C’est votre émission « Négou Séy »

Waly Seck : «J’ai dépensé 80 millions pour mon anniversaire»

Me El Hadji Diouf démonte Ibou Touré : via whatsapp, il a envoyé à ma cliente des photos sur lesquelles il…

Découvrez le puissant bolide que Sadio vient de faire atterrir à Dakar

Vidéo: Mariage de Pape Cheikh diallo et kya Aidara

Aziz Ndiaye amoureux et toujours très complice avec son épouse Miss Ndiaye