Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Matar Ba sur la «Génération 2024» # «Avec ces jeunes on aura des chances de médailles…»


 (Dakar) 120 jeunes issus de 10 disciplines âgés de 10 à 23 ans constituent le groupe de performance appelé «génération 2024» que l’Etat du Sénégal a mis en place pour une bonne représentation sportive du Sénégal sur la scène internationale. La cérémonie de lancement a eu lieu ce matin au salon d’honneur du stade Léopold Sédar Senghor.
«Opérationnaliser une nouvelle approche de gestion de l’élite sportive qui commence dès le bas âge», tel est l’objectif que le président de la République a assigné à Matar Ba, ministre des Sports. Une décision matérialisée à travers le programme «Génération 2024». Qui consiste en réalité à «cibler les jeunes pratiquant à fort potentiel âgés de 10 à 23 ans pour les préparer à représenter dignement notre pays à l’horizon 2024 avec une évaluation d’étape en 2020», a dit le patron du sport sénégalais qui présidé ce matin ce programme au stade Léopold Sédar Senghor.
«Génération 2024», un programme de 100 millions Fcfa
Il s’agira de  «mettre en place les moyens matériels, humains et financiers nécessaires en vue de donner à ces jeunes de réelles chances de représenter dignement notre pays sur la scène internationale. Avec le Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (Cnoss), les fédérations concernées, de regrouper périodiquement  ces jeunes talents en leur assurant un encadrement technique, administratif et médical de qualité, sans oublier un encadrement pédagogique adéquat afin de les permettre d’allier harmonieusement sport de haut niveau et études académiques», ajoute le ministre des Sports, qui indique que les 120 athlètes qui ont été choisi sont des chances de médailles dans les compétitions internationales ciblées.
Ce programme selon lui, va coûter 100 millions Fcfa à l’Etat du Sénégal. Mais le coût du premier regroupement qui a démarré hier, est de 40 millions Fcfa.  Les disciplines concernées par la «génération 2024» sont le Judo, la natation, le taekwondo, le tennis, la boxe, le karaté, le Canoë-Kayak, la gymnastique le tennis de table et l’athlétisme.
A noter que cette cérémonie s’est déroulée en présence de Amadou Dia Ba, seul sénégalais médaillé olympique, Amadou Gacko, recordman du Sénégal en 400 mètres, le directeur de la haute compétition et l’ensemble des directeurs du ministre des Sports.
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Assane Diouf – A double tranchant

Barth Dias démasque les « insulteurs » de la République

Me Assane Dioma Ndiaye sur la plainte de Y'en a marre contre l'Etat: "La réflexion n'est pas encore très mûre"

Djéda Thiaroye-Kao: Le Maire soupçonne Aliou Sall de vouloir lui arracher le marché Bou Bess

Souleymane Teliko à l’Ums – Signal fort à Macky Sall

Le comédien Diop Fall est gravement malade et il est actuellement interné dans un hôpital de la capitale

Assane Diouf face à un juge américain

Cette lettre de Abdoulaye Daouda Diallo qui enfonce Assane Diouf

Les millions de Karim Wade qui divisent le Pds

Assane Diouf – «Ce que Macky veut que je cache»



Arrêt sur image: du thiakry comme repas pour nos braves lionnes championnes en titre

SITA TRAORE, LA CELEBRE ACTRICE DE ‘’OUAGA LOVE’’ EN VACANCES A DAKAR

Les terribles révélations de Assane Diouf sur Amina Poté et youssou ndour

Queen Biz escroquée de 25 millions

Arrêt sur image ! L'entrainement du ministre Aly Ngouille Ndiaye

Remaniement annoncé ...Pour "tenir" le Président et sa dame, des ministres, ...menacés désertent leurs bureaux pour assiéger les "faiseurs de miracle"

Joyeux anniversaire à Rougui Bousso de l'APR...Ce que l'on sait de cette militante engagée pour les bonnes causes

AMANEKH S’EST MARIÉ CE DIMANCHE À RUFISQUE VOILÀ SA FEMME

Cheikh Ndiaye alias Jojo: " les réseaux sociaux ne doivent pas partager des insultes..."

Amina Poté montre ses formes généreuse au Grand Théâtre