Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par Macky Sall et Cie


L'ex secrétaire d'état aux Droits de l'Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade entame ce jeudi 22 septembre une tournée ouest-africaine qui la ménera respectivement à Dakar et Abidjan. Derrière cette opération de séduction politique de la présidente du mouvement " La France qui ose", se cachent des intentions de sponsoring financier pour renflouer la tirelire de campagne présidentielle prochaine. 
  
Le compte à rebours commence pour l’égérie du nouveau mouvement politique  » La France qui ose », Rama Yade . Cette sénégalo-française, ancienne secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous le magistère du président Nicolas Sarkozy est en lice pour la prochaine présidentielle française sous les couleurs du mouvement  » La France qui ose » 
  
Chassée au forceps du parti radical, la « brillante  » Rama Yade  est une candidate sans parti, pour  la simple raison que la ligne de son mouvement  se réclame  ni de droite, ni de gauche. 
  
La candidate Rama Yade est accompagnée dans sa tournée à Dakar et à Abidjan par une poignée de fidèles de son cabinet-shadow. Selon des informations parvenues à Confidentiel Afrique,  Rama Yade a émis ses intentions de se faire sponsoriser à quelques chefs d’état et d’hommes d’affaires africains dont entre autres, Macky Sall, Alassane Dramane Ouattara, Ellen Johson Sirleaf . 
  
Au Sénégal, la candidate de   » La France qui ose « , compte s’appuyer sur une des personnalités politiques, Moustapha Niass, président de l’Assemblée nationale et allié du chef de l’état sénégalais, Macky Sall , a appris de source autorisée Confidentiel Afrique. Ce dernier se trouvait depuis deux jours aux Etats-Unis. 
  
Après l’étape de Dakar où elle recevra plusieurs membres influents de la société civile et du milieu politique et universitaire,  la candidate osée se rendra à Abidjan.  Selon notre confrère La Lettre du Continent dans  sa dernière édition, Rama Yade  défendra son projet d’une France nouvelle et réconciliée devant un aéropage d’entrepreneurs français et ivoiriens . 
  
Derrière cette opération de séduction en direction de la prochaine présidentielle, se cache l’instinct de renflouer la tirelire de sa campagne asséchée en ces temps qui courent. Un enjeu de réseautage bien huilé à la récurrente question du nerf de guerre. Mais, des sources confidentielles, bien au parfum, confirment que l’agenda politique de Rama Yade a subi des modifications. 
  
En réalité, les étapes Libreville, Conakry et N’Djaména ont été annulées. Sans aucune explication. 
  
Source confidentielafrique.com
Auteur : Dakarposte.com


1.Posté par Rodolphe D. le 01/10/2016 09:45
La lecture de cet article, n’a pas manqué de me surprendre, en effet, de vous informer que les comptes de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle française sont contrôlés par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques (cnccfp). L’article L. 52-8 du code électoral français, dispose : « les dons consentis par une personne physique dûment identifiée pour le financement de la campagne d’un ou plusieurs candidats lors des mêmes élections ne peuvent excéder 4 600 euros. Les personnes morales, à l’exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d’un candidat, ni en lui consentant des dons sous quelque forme que ce soit, ni en lui fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués. Tout don de plus de 150 euros consenti à un candidat en vue de sa campagne doit être versé par chèque virement, prélèvement automatique, ou carte bancaire. Le montant global des dons en espèces faits au candidat ne peut excéder 20 p. 100 du montant des dépenses autorisées lorsque ce montant est égal ou supérieur à 15 000 euros en application de l’article L. 52-11. Aucun candidat ne peut recevoir, directement ou indirectement, pour quelque dépense que ce soit, des contributions ou aides matérielles d’un État étranger ou d’une personne morale de droit étranger. » De fait, Rama YADE ne peut aller à l’étranger ou rencontrer des états pour renflouer ses comptes de campagnes

2.Posté par Rodolphe D. le 01/10/2016 09:45
Rama YADE à une vision « transpartisane » de l’Afrique-France ou l’inverse, d’ailleurs son communiqué de presse est sans équivoque à ce sujet : « donner à voir l’Afrique nouvelle, celle qui gagne et connaît une véritable révolution économique, technologique et écologique. Elle souhaite mettre en avant le rôle de la société civile, en particulier des jeunes et des femmes, symboles de l’émergence d’une nouvelle classe moyenne entreprenante et innovante, dans ce «moment africain» qui a fait du continent, ces dernières années, un lieu de convoitises des grandes puissances internationales. Elle compte bien encourager la France à moderniser sa relation avec l’Afrique, dans un esprit non plus d’assistance mais d’investissement et de partenariat. »

3.Posté par Rodolphe D. le 01/10/2016 09:45
Pour finir, d’après vos écris, « Mais, des sources confidentielles, bien au parfum, confirment que l’agenda politique de Rama Yade a subi des modifications. En réalité, les étapes Libreville, Conakry et N’Djaména ont été annulées. Sans aucune explication. » Mon petit doigt, m’indique qu’il n’en a jamais été question, vous êtes très mal informé.

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





« Aissata Tall Sall et Khalifa Sall ont « délibérément violé » les textes

Affaire de son inculpation : Kabirou Mbojie, Dg de Wari étale ses vérités

Législatives : Wade à Milan avant Dakar

APR: Retour sur les fameux 25 millions de «Soukërou Koor» de Macky aux cadres

Mouvement du 23 juin… Il était une fois

Sidy Lamine Niasse attaque et dément Ahmed Khalifa Niasse en direct : “Tout ce qu’il dit c’est…”

Cheikh Tidiane Gadio : « Il n’est pas normal que dans l’exercice de son métier, qu’un journaliste soit emprisonné » (Vidéo)

Moussa Fall, l'homme qui veille sur le Palais

Honte à nous membres de l’Alliance pour la République (APR) !

Atepa raconte son agression et dénonce les micmacs autour du littoral



Ngoné Ndour : ’’La musique sénégalaise s’ouvre de plus en plus"

(6 photos) Les époustouflantes images de la promenade de Guigui au Milan

Les images de la présentation de condoléances du Chef de l’Etat à Cheikh Amar

Eumeu Sene entrain de caresser le lion du parc de hann

Voici Rama Fall, la nouvelle égérie de la Sentv

Voici Tourima, une recrue de taille de Cheikh Tidiane Gadio

Cette photo de Macky Sall à 14 ans est inédite et n'a jamais été révélée

Mamy Niang responsable Apr à Lausanne : "Je suis en phase avec le Pm, Dione, il faut suivre la ligne du parti et respecter les choix du Pr Macky Sall "

Le secret de la récente visite du Premier Ministre Mohamed Dione à Touba

SCANDALE: Ce faux mariage de Mbathio Ndiaye