TABASKI : LES CHAUSSURES SÉNÉGALAISES SE VENDENT BIEN À DAKAR ET DANS LA SOUS RÉGION

Les cordonniers dakarois ayant pignon sur rue tout autour du marché Tilène peuvent afficher le sourire, leurs productions locales s’écoulant, en cette veille de célébration de l’Aïd Al-Adha ou tabaski, comme de petits pains dans des pays de la sous-région comme la Côte d’Ivoire, la Guinée ou encore le Mali, a constaté l’APS.


TABASKI : LES CHAUSSURES SÉNÉGALAISES SE VENDENT BIEN À DAKAR ET DANS LA SOUS RÉGION
Loin de la somnolence dans laquelle baignent certains secteurs économiques nationaux, la cordonnerie se porte bien, ont confié nombre d’acteurs installés au marché Tilène interrogés par le reporter de l’APS. "Le travail marche bien surtout en cette période de préparation de la tabaski et les gens de la sous région comme le Gabon, la Guinée, le Mali, etc. viennent s’en procurer", a soutenu l’artisan Diaw Sow. "Les gens préfèrent les chaussures fabriquées au Sénégal car les produits chinois sont beaux certes mais elles ne sont pas de bonne qualité", a analysé le cordonnier trouvé en pleine activité dans son atelier sis à Tilène. "La cordonnerie est un très bon métier que je voudrais que mes enfants exercent à l’avenir car il nous permet de créer des emplois et de subvenir à nos besoins. Dans chaque atelier ici il y’a au moins une dizaine de jeunes qui y travaillent" a-t-il souligné Pour Diaw Sow, les prix de cession pratiqués ne sont pas chers, variant entre 5000 et 7000 frs pour les chaussures de femmes sénégalaises comme étrangères. Président d’honneur de l’Association des cordonniers, Ousmane Ndiaye dit "Capi", par ailleurs formateur et ancien professeur au lycée Delafosse a embouché la même trompette. Il a souligné que "les étrangers consomment bien nos produits" avant d’inviter l’État à augmenter son appui afin pour que la cordonnerie puisse devenir une industrie. "Je travaille sur mesure, c’est pourquoi je vends mes chaussures entre 10000, 15000 et 20000 francs CFA. J’ai deux à trois commandes par jour. Et, pour dire vrai, c’est grâce à ce métier que je suis à l’abri de tout besoin", a-t-il dit. Avec l’engouement autour des préparatifs de la Tabaski, les chaussures locales s’imposent dans le marché sénégalais au grand bonheur des cordonniers et des consommateurs.
APS

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





La CDC sponsorise le grand bal de Bercy: Aliou Sall signe son premier scandale

L’imam de Léona Niassène menace de porter plainte contre Abdoulaye Wade.

Bougane Gueye Dani sur la vente des migrants : « Sommes-nous maudits nous les Africains ? »

En Gambie, un groupe de jeunes veut manifester contre les délestages

Italie : funérailles pour 26 migrantes noyées

Parc Lambaye : Aly Ngouille Ndiaye annonce des mesures d'urgence

Le président Macky Sall attendu mercredi à Tivaouane

Voici le Plan de délestage tournant de la Sénélec

Manifestations Contre L’esclavage En Libye

Me Madické Niang sur l'incendie de Parc Lambaye: «la direction de la protection civile n'a pas fait son travail »



Katy Perry bannie par la Chine à cause de cette robe

Me Wade dans les locaux du groupe de presse Walfadjri

"Si tu n'arrêtes pas de toucher les filles, je vais venir te défoncer"

Bougane Guèye Dani a rendu visite à son ancien patron, Sidy Lamine Niasse

La photo osée de Nicki Minaj qui promet de "casser" l'internet

L'homme "le plus sexy de l'année", c'est lui

Cette danse sensuelle de la sénégalaise va vous fracasser les yeux, Regardez!!!

Vidéo – Victoire des Lions : scène de liesse à la Place de l’Obélisque

Vidéo : Kara Mbodji chante Mame Bamba à la Place de l’Obélisque

BOOBA :J'ai Quitté Ma Femme Parce Qu'elle A Couché avec....