Toxicomane, accroc de coc', F. N va faire sa cure de désintoxication en prison

La cocaïne, certaines femmes à l'image de certains mecs, en prennent pour se sentir mieux, assurer au boulot, faire la fête... Et insidieusement, la drogue entre dans leur vie. Ces femmes toxicomanes veulent ralentir, mais ne peuvent plus s’en passer. F. N est de ce lot.



 

Ce sont nos radars-fureteurs, au fait de tout ce qui se trame dans le milieu judiciaire, qui nous soufflent cette affaire. De quoi s'agit-il? En fait, F.N est condamnée à 6 mois ferme pour détention et usage de drogue dure, précisément de la cocaïne. Elle est tellement accroc qu'elle est obligée de se prostituer  pour se payer sa dose.Alpaguée, les radars de dakarposte.com nous soufflent qu'elle était poursuivie pour cession ou offre de drogue. Finalement, le tribunal a disqualifié les faits à lui reprochés en détention en vue de l'usage et condamné F. N à 6 mois de réclusion à la citadelle pour femmes sise à Liberté 6.
Nos radars subodorent qu'elle va vivoter en prison, tellement F. N est accroc à la coc'
C'est dire que cette peine lui servira de cure de désintoxication . A moins que...

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | International | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Astuce | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Le Conseil des Ministres du 22 février 2017

Khalifa Sall et co bombardés de grenades lacrymogénes

Seydi Gassama demande à la famille de Elimane Touré d’engager des poursuites judiciaires

Barthélémy Dias: « C’est un règlement des comptes»

Kemtiyu reçoit le prix du meilleur documentaire au Panafrican Film Festival de Los Angeles

Rapport annuel: Amnesty dévoile la face sombre du régime

Pour se rendre à son audition, Khalifa Sall a préféré marcher pour tester sa popularité et...

Alttercation entre Me Elhaj Diouf et les enquêteurs de la BAG- Ce qui s'est réellement passé

Tenn Modjou 2019, ce que l'on sait de ce mouvement de soutien crée par un proche du ministre de l'Intérieur

Assises de l’entreprise : Baïdy Agne vide son sac devant le premier ministre