Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Atteinte à l'autorité de la Justice - Banditisme russe à Dakar

L'affaire du milliardaire russe Artem Bektemirov, patron d'Atlantik Sea Food, inculpé la semaine dernière par le doyen des juges révèle une scandaleuse atteinte à l'autorité de la justice sénégalaise. L'enquête menée par la Section de Recherches établit ce fait extrêmement grave et démontre toute l'opacité qui entoure le montage d'Atlantik Sea Food, cette société de transformation de produits halieutiques, qui a fermé ses portes quelques mois après son inauguration en présence des plus hautes autorités.

ACTUALITÉ

Atteinte à l'autorité de la Justice -  Banditisme russe à Dakar

"Depuis deux ans que j'ai été nommé directeur général, c'est la première fois que j'ai l'occasion de lui parler parce qu'on est en garde à vue". C'est la confidence détonante faite par Emmanuel Sombel Sarr, directeur général, sur le papier, d'Atlantik Sea Food, spécialisée dans la transformation de produits halieutiques.  Inaugurée en grandes pompes par le Président Macky Sall, cette société contrôlée par le milliardaire russe Artem Bektemirov a mis la clé sous le paillasson moins d'un an plus tard.
Jeudi dernier, Bekhtemirov a été arrêté en même temps que son "directeur général" pour acte de nature à porter atteinte à l'autorité de la justice, détournement d'objets saisis et vol avec usage de moyen de locomotion. Malgré la gravité des faits, Bektemirov et son collaborateur ont été placés sous contrôle judiciaire, conformément au réquisitoire du parquet. Et comme l'a souligné L'As, une rutilante voiture, avec chauffeur, attendait le Russe vers la cave du Palais de justice comme si ce dernier savait déjà qu'il retournerait tranquillement chez lui. A vrai dire, l'enquête de la Section de Recherches a permis de cerner toute la nébuleuse qui entoure Atlantik Sea Food qui présente toutes les caractéristiques d'une société écran. 


Un mépris total de la Justice sénégalaise

Tout commence le 5 avril dernier lorsque Maksim Tralo, représentant des sociétés Engineering Ag Suarl et Hong-Kong Baltic Shipping company Sa, a porté plainte contre Bektemirov ainsi que plusieurs de ses collaborateurs à qui il reproche d'avoir volé sa centrale à béton et d'avoir détourné des biens saisis à son profit par la Justice. En effet, Hong-Kong Baltic Sphipping Sa a été autorisée suivant ordonnance numéro 1300/2015 rendue le 10 juillet 2015 par le juge Aminata Faye Diouf à procéder à une saisie conservatoire sur les biens d'Atlantk Sea Food. Cette ordonnance permettait à la requérante d'avoir sûreté et garantie de paiement de sa créance jusqu'à concurrence de 1, 280 milliard de Fcfa. En exécution de cette ordonnance, Hong-Kong Baltic Shipping a fait procéder à une saisie conservatoire, suivant procès-verbaux en date des 4, 5 et 7 octobre 2015, sur plusieurs biens appartenant à Atlantik Sea Food. Cette dernière finira par être attraite devant le tribunal de Dakar par assignation de paiement en date du 11 septembre 2015. En prélude à une saisie-vente consécutive à la saisie conservatoire, Me Richard Diatta, huissier de justice, a été sollicité pour procéder à un nouvel inventaire du matériel. Des procès-verbaux établis le 12 février 2018 et le 31 juillet 2018, il est ressorti que certains des containers saisis étaient vides parce que le matériel qui s'y trouvait a été déplacé hors des locaux abritant l'usine Atlantik Sea Food, donc hors du lieu où il est supposé se trouver aux termes de l'ordonnance rendue par le juge. 


Convoqué son bras droit argue qu'il est en Casamance alors que son téléphone "borne" vers Pikine


En outre, trois véhicules saisis par le même huissier de justice ont disparu. D'autre part, le juge du quatrième cabinet, dans le cadre d'une procédure contre Elena Sharubina, qui fut directrice générale de Atlantik Sea Food, a, suivant ordonnance rendue le 18 mai 2017, enjoint cette dernière à restituer la centrale à béton à la société Engineering Ag Suarl. Ayant fait l'objet d'un appel, la chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dakar a rendu un arrêt de confirmation de l'ordonnance prise par le juge d'instruction chargé du quatrième cabinet. A l'effet d'exécuter la décision de justice, Me Richard Diatta a été commis pour procéder à la récupération de la centrale à béton mais il a buté sur le référé en difficulté d'Atlantik Sea Food. Suivant ordonnance de référé, le juge a ordonné la "continuation des poursuites sans délai et sans nouveau référé". Lorsque l'huissier est revenu pour exécuter cette dernière décision de justice, la centrale à béton avait mystérieusement disparu, ce qui a fait l'objet du Pv daté du 22 octobre 2018. 
Le transport effectué sur le site par les gendarmes a permis de confirmer les faits. Mieux, les témoignages de certains employés trouvés sur place sont ahurissants. C'est le cas de Mangoné Seck qui a finalement claqué la porte. Ancien chef intérimaire de la sécurité, il a révélé avoir été démis de ses fonctions quelques jours avant la soustraction du matériel. Ce qu'il n'aurait jamais accepté s'il était encore en poste. Un autre ouvrier, A.C, a avoué avoir déplacé la bétonnière qui a été démontée sur instruction de Sergei Norbenko, proche collaborateur de Bektemirov. Convoqué au téléphone par les gendarmes, Sergei Norbenko a montré tout le mépris contre les institutions sénégalaises. Alors qu'il arguait se trouver en Casamance, son téléphone "bornait" à Pikine. Il est sous le coup d'un avis de recherche. 


Interdit de sortie du territoire dans le cadre d'une autre procédure 


Dans tous les cas, l'enquête des gendarmes atteste qu'Artem Bektemirov veut mener ses affaires dans des conditions très particulières. D'une part, il fait inaugurer une usine qui lui aurait coûté plusieurs milliards de Fcfa avant de la fermer moins d'un an plus tard. Profitant de cette situation, il s'est quasiment séparé de tout le personnel sénégalais en maintenant les travailleurs russes. Qui plus, il a recruté un soit-disant nouveau directeur général, Sombel Sarr, qui n'a même pas de bureau dans les locaux de la société et qui est payé à la...caisse. Ce dernier ne vient que sur convocation, pour signer des documents es qualité de Dg et repartir chez lui jusqu'à la prochaine signature. Il est clair, selon les enquêteurs, qu'il sert d'écran à Bektemirov qui ne veut nullement être officiellement responsable de quoi que ce soit. D'autre part, Artem Bektemirov a manifestement choisi- ainsi que ses collaborateurs russes- de faire fi des décisions de justice émises par les juridictions sénégalaises. En effet, il ne s'est pas gêné d'interdire l'accès à un huissier venu faire des constations sur le matériel qui fait l'objet d'une saisie et qui est supposé se trouver à un endroit bien précis. Non content de cela, il s'est permis de déplacer une partie du matériel qu'il a caché pour le soustraire et le mettre hors de portée du propriétaire désigné par la justice. En outre, les trois véhicules qui font partie de la saisie ordonnée sont hors de la société et utilisés à d'autres fins. En effet, au lieu de les laisser sur place à défaut de les restituer à la partie plaignante comme ordonné par le juge, il les utilise dans le cadre des activités d'une usine de fabrication et de vente de glaces alimentaires, activité à laquelle il s'est reconverti.
A noter que Bertemirov est interdit de sortie du territoire sénégalais dans le cadre d'une autre procédure sur laquelle nous reviendrons amplement. 

A suivre. 


Cheikh Mbacké Guissé
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

VIDEO - Magal Touba 2019: Les fils de Cheikh Béthio soldent leurs comptes avec Sokhna Aïda Diallo

14/10/2019

​Embarquement frauduleux de passagers à l’AIBD- Thakshan Ganesanathan, était le parrain de la mafia

14/10/2019

INVALIDATION DU RAPPORT DE LA COMMISSION D’ENQUETE PARLEMENTAIRE SUR L’AFFAIRE DES 94 MILLIARDS - OUSMANE SONKO SONNE LA CHARGE

14/10/2019

NÉCROLOGIE : Le commissaire Abdoulaye Diop a perdu sa mère.

14/10/2019

SDE: les travailleurs annoncent une grève

14/10/2019

Youssou Ndour et son fils Birane endeuillés

14/10/2019

Affaire Karim Wade : Massaly annonce un comité de recouvrement des 138 milliards Fcfa

14/10/2019

Affaire des 94 milliards : les avocats de Mamour Diallo portent plainte demain mardi pour diffamation

14/10/2019

Revue de Presse du 14 Octobre 2019 avec Ahmed Aidara

14/10/2019

Pris pour un voleur: Une foule lynche un policier en civil à Mbacké

14/10/2019