Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


​Tyson-Gris Bordeaux: Le « troisième tigre » assure la revanche pour FASS

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 3 Mai 2015 à 22:22


 
Enfin, l’écurie  de Fass, qui enchainait que des   revers dans la lutte avec frappe, a fini par renouer avec la victoire ! En effet, le lutteur, chef de file de cette écurie de lutte, a réussi à relever le défi de ce combat du 3 Mai 2015.
Après quelques minutes de face à face, « Gris » envoie,  à la retraite son adversaire  Mohamed Ndao « Tyson ». Qui a été méconnaissable, en trébuchant avant de mordre la poussière.
D’aucuns croient savoir que c’est le coup recu de « Gris » qui a affaibli « Mod Ndao » comme ses proches le surnomment.

 Mais, Tyson n’a pas démérité. De victoire en victoire, contre des ténors de l’époque, Manga 2, Toubabou Dior, Mohamed Aly, Mor Fadam, Moustapha Guèye, il a réussi à monnayer son talent auprès des sponsors et des politiques, réussissant à faire partie du cercle fermé de personnalités ayant reçu le président américain de l'époque, Bill Cinton, en visite au Sénégal. Avec le "Buul Faalé" (Ndlr : le calme, la sérénité) comme philosophie, sa danse originale et son discours, il a fait bouger les lignes, malgré ses nombreuses défaites --- deux devant Bombardier, une en faveur de Yekini, et la dernière au profit de Balla Gaye 2 ---, Tyson reste encore un mythe. Il a eu des démêlés avec le Comité national de gestion (CNG) de la lutte, qui l’a suspendu pendant plusieurs années. Mais cela n’a pas érodé sa cote de popularité dans la lutte avec frappe, où il garde encore une place importante, sur la bourse des valeurs. Contre Gris Bordeaux, ce dimanche, pour un combat reporté, n'a pas eu  l’occasion de redorer son blason sportif face à un héritier qui avait  du mal à tenir la route et à porter le flambeau de Fass, jadis l’une des meilleures écuries de lutte au Sénégal.
 Il a battu deux fois le mentor de Gris Bordeaux, Moustapha Guèye. Le poulain de Guèye n’a pas encore réussi à tenir tête aux ténors actuels de l’arène. Il a cependant battu Bombardier en 2007, et Baye Mandione en janvier 2012. De Baboye (2008) à Modou Lô (juillet 2012), en passant par Yekini en 2009 et Eumeu Sène en 2011, l’héritier tarde encore à assumer le legs de Moustapha Guèye. Ce dimanche, en plus de faire face à un lutteur quadragénaire (43 ans), plus âgé que lui, sans victoire depuis une décennie,  Gris a enfin étalé ses prédispositions de nouveau « Tigre de Fass ».
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images