Banque Atlantique : 3 ans de prison et 94 millions à payer par l’agent Birame Sène

FAITS DIVERS

Banque Atlantique : 3 ans de prison et 94 millions à payer par l’agent Birame Sène


Âgé de vingt-neuf ans, Birame Sène a été condamné par le tribunal correctionnel de Diourbel à trois années de prison pour avoir fait main basse sur pas moins de 94 millions de francs Cfa à la Banque Atlantique de Touba où il était fraichement employé comme agent de clientèle.    N’eut-été le flair d’un des plus importants clients de l’agence Banque Atlantique de Touba, en l’occurrence le businessman Malé Seck, le jeune homme allait sûrement puiser davantage dans les caisses sans que personne ne s’en aperçoive.

En novembre 2015, Malé Seck constate des mouvements dans son compte alors qu’il se trouvait loin du pays. Ce n’est que lorsqu’il fait une réclamation que les responsables de la banque diligentent une enquête interne qui a très vite mis à nu les pratiques de Birame Sène.

Ce dernier qui était l’homme de confiance et l'interlocuteur privilégié par Malé Seck, était allé jusqu’à commander des chéquiers et des cartes bancaires au nom de Malé Seck et aux noms  d’autres clients dont il puisait sur leurs comptes respectifs, à leur insu. Rien que sur le compte de Malé Seck, Birame Sène a soutiré plus de 92 millions Cfa.

Après avoir reconnu les faits aussi bien devant les enquêteurs que face au procureur et au juge d'instruction, le prévenu  a tout nié une fois à la barre du tribunal. Lorsque le président du tribunal lui demande d’éclairer sa lanterne sur la lettre d’explication dans laquelle il a avoué ses actes prétextant vouloir soigner sa mère malade du cancer, Birame Sène dit avoir rédigé cette missive sur suggestion de ses patrons.

 Me Baboucar Cissé, le conseil de la partie civile, a demandé cent millions de dommages et intérêts pour la réparation du lourd préjudice. Le procureur, Baye Thiam, selon qui le tribunal dispose d’assez d’éléments pour entrer en voie de condamnation, a requis trois ans de prison ferme contre le prévenu.

Pour sa part, Me Assane Dioma Ndiaye de la défense, a sollicité la clémence du tribunal, après s’être interrogé sur la légèreté avec laquelle travaillent les responsables de la Banque Atlantique qui n’ont jamais rien su. Pour l’avocat, si son client est coupable des chefs pour lesquels il.a été inculpé, il n’a jamais pu agir seul, et que par conséquent il doit y avoir un complice caché quelque part. Birame Sène a écopé de 3 ans de prison et 94 millions de dommages et intérêts à payer à la banque.

Abdou Diawara – Seneweb.com
 

Auteur: Abdou Diawara – Seneweb.com - Seneweb.com


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

SENEGAL : Danger La Mafia russe s’installe

19/07/2019

PROMOVILLES 2 : LA COMMUNE DE MATAM VA BÉNÉFICIER D’UNE DIGUE-ROUTE

19/07/2019

CAN 2019: Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal

19/07/2019

Incident avec la limousine présidentielle à Nguéniène : La responsabilité de l’Ageroute engagée...

19/07/2019

VIDEO - Finale Sénégal-Algérie : Selbé Ndom dévoile le résultat du match

19/07/2019

Arrêt sur image! Le Pr Macky Sall change de caisse

18/07/2019

NGUÉNIÈNE : L'appel de Macky Sall aux socialistes et ses relations avec le défunt Ousmane Tanor Dieng.

18/07/2019

Abdoulaye Wilane : « Tanor vient de naître »

18/07/2019

Dernière minute: Triste nouvelle, le Groupe futurs médias en deuil….

18/07/2019

Ibrahima Ndongo, ancien responsable adjoint du parc automobile de la Présidence : « il faut ouvrir une enquête sur la limousine présidentielle »

18/07/2019