Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com




GUÉGUERRE DANS LES RANGS DE L’APR Des rencontres avec des chefs religieux pour une paix définitive à Thiès

Rédigé par Dakarposte le Lundi 24 Octobre 2016 à 10:05

Liberation


GUÉGUERRE DANS LES RANGS DE L’APR Des rencontres avec des chefs religieux pour une paix définitive à Thiès
La guéguerre qui ronge actuellement l’Alliance Pour la République (APR) à Thiès n’a pas laissé indifférent le coordonnateur du mouvement «Les Amis de Mimi Touré, and Doléle Macky Sall». Malick Dieng a pris son bâton de pèlerin pour recoller les morceaux de son parti. C’est ainsi qu’il a fait déplacer le président du groupe parlementaire de BBY, Moustapha Diakhaté, à Thiès pour une paix définitive entre les différents responsables.

THIES - «Il est inconcevable au moment où l’opposition tire chaque instant à boulet rouge sur le Président de la République, qu’on note au sein de sa propre famille politique une guerre sans fin.» Selon Malick Dieng, cette initiative découle des instructions de leur leader politique Aminata Touré, Envoyée spéciale du Chef de l’Etat, qui leur a instruit de consentir tous leurs efforts pour l’unité et la paix dans le parti, partout. C’est la raison pour laquelle, il a  faire venir Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar à l’Assemblée nationale, et l’inspecteur des impôts et domaines Babacar Pascal Dionne pour qu’ils jouent aux sapeurs-pompiers, afin que la tranquillité revienne dans les rangs du parti, seul gage d’une force imbattable. 
A l’en croire, Thiès a de braves leaders politiques qui ne ménagent aucun effort pour le compte du Président Macky Sall. Ils sont toujours présents sur le terrain pour récupérer  Thiès, mais c’est la division qui ralentit la progression. L’équipe médiatrice est allée chercher de l’aide auprès de la Ligue des imams et oulémas de la région de Thiès. Elle lui a demandé de mettre en place des comités de quartiers et des espaces de dialogue entre les différents responsables pour pouvoir les réunir autour d’une table à chaque fois qu’un contentieux surgit. Une proposition validée par les imams, qui ont promis de jouer pleinement leur partition avant d’égrener leur chapelet de doléances. Des préoccupations relatives à la relance effective du
chemin de fer, l’exonération des factures et d’eau et d’électricité dans les lieux de cultes, un local pour abriter leur structure entre autres accompagnements. Ces guides religieux ont exprimé leur besoin à être reçu par le Président Macky Sall, avant de les demander à être leur ambassadeur auprès de ce dernier pour une meilleure condition de vie et de travail de ces chefs religieux. Pour finir, ils ont souhaité à ce que des instructions soient données à ces différents responsables pour qu’ils restent à l’écoute des imams, mais aussi qu’ils se montrent disponibles et accessibles. Des doléances qui n’ont pas soufferts longtemps, car  le chef de la délégation, Moustapha Diakhaté a pris des engagements à les accompagner pour la satisfaction de leur revendication, mieux il  leur suggère de le pré
senté sous forme de mémorandum. Après cette   étapes, la délégation s’est rendue visite responsable par responsable
pour une paix une entente dans les rangs du parti du président Macky SALL 
Notez








Inscription à la newsletter











Vidéos & images