Dakarposte.com - Le site des scoops

​Découverte - Fallou Diop, 13 ans, vainqueur du Grand Prix du Chef de l'Etat des courses hippiques

LES GENS... LES GENS... LES GENS...

Ce jeune jockey est un as. Âgé seulement de treize ans, il a réussi à supplanter tous ses aînés  en remportant haut la main le Grand Prix du Chef de l'Etat organisé chaque année par le CNG de courses hippiques. 
Originaire de Niaga à un jet de pierre de Rufisque, il est devenu jockey depuis quatre ans. C'est son grand-frère nommé Djiby Diop qui lui a appris à monter avant d’être encore formé deux ans durant à Mbao par un certain Pape Seck mais, Fallou est déjà un jockey talentueux qui donne du fil à retordre à nombre d'adultes qu'il parvient à battre avec une certaine facilité.
Dakarposte, qui a “creusé” aux fins d’en savoir davantage sur le gagnant du grand prix du chef de l’Etat, a appris que “le jeune Fallou Diop  endosse les couleurs du propriétaire de l’écurie Lamp Fall”, c'est-à-dire toque et casaque appartenant au célèbre entrepreneur Oumar Bao (ndlr: l'un de ses  chevaux ("COTONOU 2") a eu à remporter le Grand Prix du Chef de l'Etat, qui a eu lieu en 2019 à Thiès à l’hippodrome Ndiaw Macodou de Thiès)
Oumar Bao ne tarit, d’ailleurs, pas d’éloges envers son “poulain”. Il a laissé entendre que “Fallou est très endurant machallah”. Il renchérit pour dire qu’il est très sportif et suit un entraînement physique rigoureux “parce qu’il doit réglementer son poids c’est à dire être un poids plume”. Il l’est. Les images sont assez révélatrices.
“Fallou a des qualités déterminantes et des capacités physiques hors normes”. Invité à être plus explicite, il dit que son “poulain” a une dextérité pour manier le cheval au mieux. 
Qui plus, il a résistance nerveuse et physique pour gérer au mieux son stress ainsi que celui du cheval. Compte non tenu d’un sens tactique très rare pour déterminer les meilleures trajectoires et placements.






 Aujourd'hui son rêve est d'aller se perfectionner en France et de courir avec les plus grands jockeys du monde. Cependant, Fallou Diop a tenu à remercier vivement son patron Omar Bao, président du Crg de Louga et membre éminent du Cng qui lui a mis le pied à l'étrier.
“J'ai trouvé en Bao un mentor, une personne qui a su me guider dans l’acquisition de mes compétences, dans les décisions à prendre, dans l'éthique professionnelle, dans la façon d'être humain. Je saisis l’opportunité de cet entretien pour dire Merci Bao pour votre professionnalisme et votre humanité au sens noble du terme. À preuve, grâce à lui j'ai un terrain que je vais construire et une voiture” conclut le cavalier de “Cotonou 2”.

Dakarposte félicite le jeune Fallou Diop et lui souhaite une grande carrière sous la coupole de M. Bao.


Mamadou Ndiaye


Publicité

Enquêtes et révélations

BÉBÉ POIGNARDÉ À MORT - MIYA NDIAYE SOUS MANDAT DE DÉPÔT

26/02/2020

AIR SÉNÉGAL : Plusieurs passagers bloqués à Paris

26/02/2020

Kemi Seba s'attaque au Pr Macky Sall, à Youssou Ndour etc...

26/02/2020

Le célèbre Louis Camara endeuillé

25/02/2020

Questekki : MLD démolit la gestion de Makhtar Cissé à la SENELEC

25/02/2020

A New Delhi, 13 morts dans des violences entre hindous nationalistes et musulmans

25/02/2020

Seynabou Ndiaye avait rendu aveugles ses 2 belles-filles : 20 ans de travaux forcés !

25/02/2020

QUE DU CLAIR CHEZ DIONNE. (Par Mounirou Sy)

25/02/2020

Coronavirus : deux nouveaux cas confirmés en France

25/02/2020

VIDEO - Thione Seck expulsé du Penc Mi: Toutes ses affaires jetées dehors...Regardez !

25/02/2020