Achetée par Abdoulaye Thiam Compuland aux USA et vendue à 375 millions : la limousine présidentielle avait-elle toutes les garanties sécuritaires ?

L’on en sait un peu plus sur la limousine présidentielle qui a pris feu, hier, à Nguéniène lors des obsèques du défunt Secrétaire général du Ps. Contrairement à ce qui a été dit dans la presse, la voiture n’as pas coûté un milliard au président de la République, mai 375 millions de francs CFA.

ACTUALITÉ

Achetée par Abdoulaye Thiam Compuland aux USA et vendue à 375 millions : la limousine présidentielle avait-elle toutes les garanties sécuritaires ?
Selon une source de leral.net bien informée, c’est Abdoulaye Thiam, le président de Computer Land qui avait acheté la Mercerdes maybach en question aux Etats-Unis, avant de procéder à un lifting sur le véhicule par des spécialistes mexicains. 

Il a ensuite acheminé la voiture à Dakar pour l’offrir au chef de l’Etat. Mais il a eu des difficultés pour faire sortir la voiture du port. Dans tous les cas, L’Etat avait décidé d’acheter la voiture sous douane à hauteur de 375 millions de francs CFA, au lieu de l’accepter comme cadeau. 
Abdoulaye Thiam est connu pour avoir gagné plusieurs marchés de l’Etat dans le domaine informatique. Il a lancé en 2018, la première usine de fabrication et d’assemblage de matériels informatiques au Sénégal, au technopole, pour un investissement de 10 milliards FCFA. Il est le président de la fondation Computer Land qui soutient l’excellence académique en offrant des bourses et du matériel informatique aux étudiants et au ministère de l’Education nationale. 

Mais la question qui mérite d’être posée, c’est de savoir si Abdoulaye Thiam a pris le soin d’effectuer tous les contrôles techniques et sécuritaires nécessaires, avant de d’acheminer le véhicule à Dakar, surtout pour une voiture qui était destinée au président de la République ? 
Dans tous les cas, l’accident survenu, hier, à Nguénièe, alors que le chef de l’Etat Macky Sall et son homologue malien Ibrahima Boubacar Keita, étaient dans le véhicule, avant d’être exfiltrés par la garde présidentielle, appelle moult questionnements sur l’Etat réel de ce véhicule. Cela, même si selon certaines sources soutiennent que la voiture avait un faible kilométrage. 
L’on peut également s’interroger sur le traitement qu’a eu le véhicule au niveau parc automobile de la présidence de la République. Surtout si l’on sait que la voiture a fait l’objet de modifications. 


Dans tous les cas, l’affaire est à la fois, inédite, surprenante et inquiétante, même si le pire a sans doute été évité. 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Des coups de feu à Banjul (EXCLUSIVITÉ DAKARPOSTE)

26/01/2020

Touchée par le coronavirus, la France s'organise pour prévenir la propagation de la maladie

26/01/2020

Au Mali, au moins 19 morts dans l'attaque d'un camp de la gendarmerie

26/01/2020

Les membres du patronat Sénégalais qui ont voyagé avec le Pr Macky Sall connus

26/01/2020

Coronavirus : près de 2 000 cas en Chine, le bilan de l'épidémie monte à 56 morts

26/01/2020

Malgré la dérogation accordée à Dp World : les transporteurs du Port maintiennent leur mot d’ordre de grève

26/01/2020

Banjul "déconnecté "du monde- Impossible d'entrer ou de sortir de la capitale Gambienne

26/01/2020

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro porte plainte contre le procureur d'Abidjan qui l'accuse d'insurrection

26/01/2020

RTS/ PAROLE AU DRH : « Peut-on nous reprocher de sanctionner des agents qui ne travaillent pas?... Qui ai-je renvoyé?... Ce que vous ne saviez pas sur Lucky Patrick Mendy »

26/01/2020

Différend avec Mame Makhtar Guèye: Rangou revient à la charge

26/01/2020