Aïssata Tall et Khalifa Sall gazés par la police

Dimanche 29 Janvier 2017
POLITIQUE

Les maires socialistes de Podor et de Dakar, respectivement Aïssata Tall Sall et Khalifa Sall, ont eu chaud hier, vendredi 27 janvier.

Ils ont été gazés par la police, qui a usé de grenades lacrymogènes pour disperser une manifester pour la libération de Bamba Fall et Cie, placés sous mandat de dépôt dans le cadre de l’affaire des violences survenues au siège du Ps le 5 mars 2016.
À la fin du rassemblement tenu à l’ancienne mairie de la Médina, les partisans de l’édile de la capitale voulaient se rendre chez le représentant de la famille omarienne pour, dit-on, un ziar. Khalifa Sall et Aïssata Tall Sall étaient à la tête du cortège. Dès que la foule a emprunté l’avenue Blaise Diagne et commencé sa marche, la police charge. Les grenades lacrymogènes fusent. Les manifestants se dispersent en un clin d’œil.

(Source : Les Échos)

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019