Cas Aminata Touré : malaise et révolte silencieuse dans l’APR

Vendredi 9 Juin 2017

avec Dakarmatin

POLITIQUE

Cas Aminata Touré : malaise et révolte silencieuse dans l’APR

Malgré les apparences, les discours de loyauté et les appréciations des responsables politiques, l’APR vit un véritable malaise. Le découragement, la démotivation et le désenchantement alimentent abondamment les communes d’arrondissement de Dakar, les départements, les régions et les faubourgs communaux du Sénégal. Les investitures pour l’APR et Benno Bokk Yakaar ont été opérées et imposées arbitrairement, à la limite dictatorialement, nourrissant une immense désillusion et une grande déception dont Macky Sall ne mesure malheureusement la dimension.

Les responsables pionniers de l’APR, les militants éclaireurs et les adhérents aux parcours politiques salubres et aux mains immaculées, ont rêvé et voulu ardemment un renouvellement du personnel politique, aussi bien dans l’espace gouvernemental que dans les Institutions de la République. Mais ils découvrent avec amertume le complexe que Macky Sall, pour qui ils ont mené de grandes batailles, a pour les transhumants, les vétérans socialistes de tendance Tanor, de tendance Niasse, comme de tendance Djibo. Seulement, Macky Sall ne réalise pas la volonté réelle des militants de son parti l’APR et la résolution des Sénégalais à avoir en face d’eux du nouveau avec des personnalités nouvelles.

Partout dans l’APR est évoqué le cas Mimi Touré et se dégagent dans toutes les controverses les effluves d’une stupéfaction indigeste. Même les militants qui ne relèvent point de l’obédience de Aminata Touré ne s’accommodent pas de cette forfaiture qu’ils taisent, certainement par discipline et pour ne pas gêner. A Kaolack, au niveau de la Diaspora, à Dakar et particulièrement à Grand-Yoff, dans le Fouta, dans beaucoup de zones du Saloum et du Ndoucoumane, ça rouspète.

La trahison que Aminata Touré a subie est pour beaucoup de gens de l’APR qui en sont indisposés et pour beaucoup d’observateurs, une injustice. Et Macky Sall sait mieux que quiconque, que quelle que soit la personne qui subit une injustice dans ce pays, elle devient vite un ange lactescent, vierge, immaculé et pur. Il en sait quelque chose. Les Sénégalais ont eu tous à oublier le Ministre de l’Intérieur qu’il fut et l’ont soutenu. Il aurait bien besoin d’un rétroviseur.

Domou rewm

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019