Départ de Mamadou Lamine Keïta du PDS : Les libéraux demandent la restitution de son siège de député

Lundi 2 Janvier 2017
POLITIQUE

Départ de Mamadou Lamine Keïta du PDS : Les libéraux demandent la restitution de son siège de député
Les membres du Parti démocratique sénégalais se disent peu surpris par le départ de Mamadou Lamine Keita de leur formation politique. Ils considèrent toutefois qu’après son acte, le maire de Bignona doit restituer son siège de l’Assemblée nationale.

Mamadou Lamine Keita a mis fin à son compagnonnage avec le Parti démocratique sénégalais avant-hier. L’ancien ministre de la Jeunesse sous Wade a par la même occasion créé la Convergence des Démocrates pour le Développement en vue de soutenir le Chef de l’Etat. Cet acte du maire de Bignona n’a pourtant pas surpris ses ex-compagnons libéraux. Pour le chargé de communication des Bleus joint hier au téléphone par EnQuête, le Pds ne comptait plus sur Mamadou Lamine Keita depuis trois ans. ‘’Il ne s’activait plus pour la mobilisation du parti’’, a déclaré Mayoro Faye.

Ce dernier apprécie toutefois la démarche de leur ancien ‘’frère’’ de parti qui, selon lui, a clarifié à temps sa position. S’agissant du nouveau siège à l’hémicycle qu’il a acquis en remplacement d’Ousmane Ngom, le porte-parole des libéraux avertit le maire de Bignona. ‘’Il doit restituer ce siège qui revient maintenant à Bara Gaye. Dans une démocratie qui se respecte, Mamadou Lamine Keita ne doit plus siéger au nom du Pds’’, estime-t-il.

Par ailleurs, Mayoro Faye souligne que les départs de responsables enregistrés dans le parti de Me Wade sont loin de dégarnir les rangs de la formation politique. ‘’Quand un responsable nous quitte, on enregistre l’adhésion de 10 autres. Et puis, il ne faut pas oublier que tous les militants de Bignona ne suivront pas Mamadou Lamine Keita’’, croit savoir le libéral. Pour lui, le Pds reste toujours dans l’opposition et travaille pour redynamiser le Parti afin de reconquérir le pouvoir en 2019.

Mamadou Lamine Keita pour sa part a expliqué son ralliement par un acte patriotique. Selon le maire de Bignona, son objectif est de contribuer à l’œuvre de construction nationale. ‘’Nous lui (le chef de l’Etat) tendons la main pour ensemble faire plus et mieux. Oui, nous sommes prêts à nous engager, à nous mobiliser à ses côtés pour relever le défi d’un Sénégal qui marche et d’une Casamance qui retrouve toute sa splendeur’’, a-t-il laissé entendre lors de la création de son mouvement.
Dakarmatin.com

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019