Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Deux avocats de Khaf Sall traduits en Conseil de discipline

POLITIQUE

Nos capteurs ont appris que deux avocats du maire de la Ville de Ndakaaru, Khaf Sall, en l’occurrence Mes El Mamadou Ndiaye et Brice Sylva, font l’objet d’une procédure disciplinaire. Selon nos machins, ils seront aujourd’hui devant le Conseil de discipline de l’Ordre des avocats de Sunugaal. Leur traduction devant ledit organe fait suite à la conférence de presse qu’ils ont animée le 16 août dernier, au lendemain de la proclamation définitive des résultats des Législatives par le Conseil constitutionnel. Joint par nos capteurs, Me El Mamadou Ndiaye a confirmé l’info, sans entrer dans les détails. D’après certaines indiscrétions, ce sont les propos incendiaires que les deux jeunes avocats de Khaf Sall ont tenus à l’endroit des 7 Sages du Conseil constitutionnel, qui leur valent ces tracasseries aux forts relents de représailles. Toujours est-il que, lors de cette fameuse conférence de presse, Mes El Mamadou Ndiaye et Brice Sylva – qui s’insurgeaient contre le rejet par le Conseil constitutionnel du recours de «Mànkoo Taxawu Senegaal» (MTS) qui demandait l’annulation des Législatives – avaient «démoli» les 7 Sages.
 
 «La décision du Conseil constitutionnel, nous ne la considérons pas comme une décision de justice, mais plutôt comme une contribution faite par des juges par rapport au semblant de victoire de ‘Bénnoo Bòkk Yaakaar’, lors de ces semblants d’élections du 30 juillet dernier», avait tonné Me Ndiaye. Avant d’enfoncer le clou : «Nous estimons que le Conseil constitutionnel, en rendant cette décision, a failli à la mission qui lui est assignée. C’est un déni de justice». Me Sylva avait émis sur la même fréquence : «Une loi qui est passée par toutes les procédures, ne peut être remise en cause par les 7 Sages. Par souci de parallélisme des formes, on ne peut pas, sur la base d’un simple avis, écarté la loi. Ça fausse la sincérité du scrutin. Nous avons devant nous, une jurisprudence dangereuse qui ouvre la porte à toutes sortes de forfaitures». Et pour couronner le tout, ils n’avaient pas exclu de poursuivre les 7 Sages en justice.

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

DÉCÈS DE COLETTE SENGHOR (94 ANS), VEUVE DE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

18/11/2019

Attendu à la Sr ce lundi : Bougazelli pose (encore) un lapin aux enquêteurs

18/11/2019

Thierno Seydou NOUROU TALL: "Le vrai sabre d'El Hadji Oumar Foutiyou TALL est à Bandiagara"

18/11/2019

Affaire des faux billets : Les complices présumés de Seydina Fall Boughazelli déférés au parquet

18/11/2019

Paix Et Sécurité En Afrique : Macky Presque Seul À Son Forum International

18/11/2019

Cissé Lo sur la mairie de Dakar: «Que Diouf Sarr, Amadou Ba se présentent, je vais tous les… »

18/11/2019

Macky Sall prévient les Sénégalais : "Ça pourrait tanguer en 2020"

18/11/2019

Thierno Seydou Nourou Tall : "Le vrai sabre d'El Hadji Oumar Foutiyou est à Bandiagara"

18/11/2019

Affaire Petro-Tim : l’ancien ministre du budget, Ibrahima Sarr et le responsable projets sénégalo-mauritaniens de Cosmos

18/11/2019

Séries de cambriolages : La brigade de recherches de la gendarmerie de Dakar met la main sur une bande de délinquants

18/11/2019