Dakarposte.com - Le site des scoops

Justice: procès en vue d’Ousseynou Diop, l’homme qui avait froidement abattu un taximan

Selon l'info que Leral.net tient du quotidien "L'As", sauf changement de dernière minute, c’est ce mardi 2 juin 2020) qu’Ousseynou Diop, l’homme qui avait froidement abattu le chauffeur de taxi Ibrahima Samb, sera jugé. Retour sur ce drame et la réaction de ses camarades taximen...

ACTUALITÉ

Justice: procès en vue d’Ousseynou Diop, l’homme qui avait froidement abattu un taximan
Le 27 octobre 2016, Ousseynou Diop avait criblé de balles Ibrahima Samb à la station Shell de Yoff, non loin de l’imprimerie Tandian, à la suite d’une altercation née d’une banale histoire de positionnement d’ordre de passage pour l’achat de carburant.

La prise de bec, nous rappelle « L’As », s’est alors transformée en vive altercation entre le chauffeur Ibrahima Samb et Ousseynou Diop. Ce dernier, par la suite, a pris son arme à feu pour tirer des coups en l’air, avant de viser le pneu de la voiture et la tête d’Ibrahima Samb qui va s’affaisser et mourir aussitôt.

Après avoir commis son forfait, Ousseynou Diop a pris la clé des champs et, est allé se constituer prisonnier auprès des pandores de la Brigade de la Gendarmerie de la Foire. Ce qui avait débouché sur une violente manifestation des chauffeurs de taxis, qui avaient barré la route en y brûlant des pneus.

Par la suite, Ousseynou Diop, a été placé en garde-à-vue après 2 retours de parquet et inculpé pour meurtre avec préméditation, le 3 novembre 2016. Le présumé meurtrier qui doit comparaître à la barre, risque gros avec une peine d’emprisonnement d’au moins 10 ans.

Sauf changement de dernière minute, c’est mardi prochain (2 juin 2020) qu’Ousseynou Diop, présumé meurtrier du chauffeur de taxi Ibrahima Samb, sera jugé.

Pour Modou Ndiaye, responsable du Syndicat Démocratique des Chauffeurs de Taxis du Sénégal (Sdcts), «justice doit être faite dans ce crime odieux perpétré contre notre camarade chauffeur qui n’a eu qu’un seul mérite, le travail digne. Car Ibrahima Samb était l’unique fils de ses parents mais aussi soutien de famille».

« Nous voulons que justice soit faite pour le repos de l’âme de notre frère Ibrahima Samb. Nous avons confiance en notre justice et j’espère qu’elle tranchera en notre faveur. Parce que c’est un crime odieux », a-t-il ajouté.

En marge, il demande aussi aux autorités étatiques de lever l’interdiction du trafic interurbain, pour permettre à leurs pairs coincés dans les régions, de revenir travailler en toute quiétude.




Avec « L’As »

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Babacar Ngom révèle : « Ma fille Anta Ngom a participé financièrement à la campagne de Macky Sall

09/07/2020

Babacar Ngom : « Je n’ai jamais demandé au président de la Macky Sall de m'offrir un terrain »

09/07/2020

Babacar NGOM : « j’ai payé 16 millions aux gendarmes pour surveiller » le champ de Ndengler

09/07/2020

Babacar Ngom à qui veut l’entendre : “Je ne restituerai pas les terres” (Senego Tv)

09/07/2020

Keita Baldé : « Je donnerai tout pour faire disparaître le racisme... »

09/07/2020

Macky Sall dépêche Aly Ngouille Ndiaye chez Khalifa Sall

09/07/2020

Face à l’emprisonnement du journaliste Khalil Diémé, Directeur de Publication du site exclusif.net, on ne peut être indifférent.

09/07/2020

Avenue Bourguiba : L’artiste Souleymane Faye se fait voler ses téléphones et son sac rempli de documents.

09/07/2020

HONORARIAT AU CESE La Cour suprême rejette les recours du Crd qui évoque néanmoins une victoire

09/07/2020

Covid -19 / Adama Barrow ne fait pas comme son "Grand frère" Macky Sall: L'état d'urgence prorogé en Gambie

09/07/2020