Les Enseignants De L’APR : «Nous Avons Une Opposition Nihiliste, Irresponsable…»

POLITIQUE

La réplique du parti au pouvoir n’a pas tardé avec le boycott des partis de l’opposition aux concertations nationales et aux attaques récurrentes de cette opposition.
Face à la presse hier, Amath Suzanne Camara et Cie n’ont pas fait dans la demi-mesure. «Nous disposons d’une opposition nihiliste, irresponsable, pouvoiriste et en porte-à-faux avec ses idéaux», assène Amath Suzanne Camara. En ce qui concerne le dialogue politique, affirme-t-il, «le Président Macky Sall, en grand démocrate, a pleinement joué sa partition».  Récemment, poursuit-il, «pour montrer sa bonne foi, il a désigné l’ambassadeur Seydou Nourou Bâ pour présider les concertations sur le processus électoral, après que l’opposition dite significative a récusé le ministre de l’Intérieur». «Mais comme il fallait s’y attendre, les intermittents du spectacle se sont encore signalés dans le mauvais sens de boycotter ces concertations qui sont d’une importance capitale dans la perspective des prochaines joutes électorales».
Abordant l’affaire dite de la caisse d’avance impliquant  Khalifa Sall et ses collaborateurs, les enseignants de l’Apr soutiennent : «Les Sénégalais seront bientôt édifiés. Qu’on laisse la justice faire son travail en toute sérénité. La victimisation ne passera pas». D’ailleurs, poursuivent-ils, «si Bamba Fall, un des lieutenants de Khalifa Sall, déclare qu’ils vont soutenir Idrissa Seck, c’est parce qu’il est convaincu que son mentor est coupable des faits à lui reprochés. Avant même la sentence du tribunal, il l’a déjà condamné». 
En ce qui concerne les perturbations des syndicats d’enseignants, les membres du Réseau des enseignants de l’Apr trouvent que malgré les nombreux efforts consentis par l’Etat du Sénégal, la situation «demeure toujours préoccupante et angoissante pour les élèves et leurs parents». «Loin de nous l’idée de vouloir dédouaner le régime par rapport à la situation, mais force est de constater que le gouvernement a pris des mesures conservatoires à même de pouvoir contenter les syndicats d’enseignants en attendant que des solutions définitives soient trouvées», ont-ils précisé, soulignant au passage que «le gouvernement a prêté une oreille attentive aux revendications des syndicats d’enseignants, avec à la clef des annonces fortes faites par le Premier ministre Dionne. Toutes les dettes seront épongées, les crédits Dmc seront débloqués, la formation diplômante sera moralisée, avec une mise en solde record». Par rapport au seul point d’achoppement, à savoir l’indemnité de logement, renseignent-ils, «le gouvernement a fait des propositions concrètes. Il revient aux syndicats de rendre compte à leur base et de faire des contre-propositions, tout en évitant de faire de la surenchère». Car, préviennent-ils, «c’est de l’avenir de nos enfants dont il s’agit».
 
Magib GAYE
walfnet.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le célèbre Lahat Ndiaye a été reçu par le Pr Macky Sall

05/06/2016

Distinction - Serigne Diagne, Dirpub de dakaractu cité parmi les 50 jeunes qui font bouger le Sénégal

16/05/2019

[Enquête express] Les non-dits de la grâce présidentielle

15/05/2019

L'usage de Facebook Live restreint

15/05/2019

Affaire de son passeport diplomatique saisi à l'aéroport : Lamine Faye dit ce qui s'est "réellement" passé

12/05/2019

Comment Karim Wade manipule son père

11/05/2019

Bilan de l'incendie de Sandaga : Une personne incommodée par les fumées évacuée... Une vingtaine de cantines calcinées

11/05/2019

​L’entrée en matière très... Saleh de Mahmoud

11/05/2019

Khazri, Pépé et Sarr finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2019

11/05/2019

Voyage du 14 mai : le président Macky Sall ralliera Paris à bord d’un vol régulier d’Air Sénégal

11/05/2019