Levée d’immunité de Khalifa Sall : L’opposition internationalise le combat

POLITIQUE

Levée d’immunité de Khalifa Sall : L’opposition internationalise le combat

Les députés du groupe des non-inscrits et ceux du groupe Liberté Démocratie ont décidé de se ranger du côté de Khalifa Sall. En conférence de presse ce 23 novembre, ils ont dénoncé « la cabale politico-judiciaire dont il est la victime avec la complicité de la majorité parlementaire ».   

 

« Le président de la commission ad hoc a procédé de manière unilatérale à la convocation de notre  collègue sans concertation avec les membres de la dite commission. Il se dessine dès lors que la commission ad hoc va déposer ses conclusions sans jamais avoir entendu notre collègue. Nulle part les droits élémentaires du député Khalifa Ababacar Sall n’ont été respectés. Par une seule fois. Sa version des faits et son droit de se défendre n’ont pas prévalu », a déclaré Modou Diagne Fada.

 

Ensemble, ils ont décidé d’ « informer des faits et actes ci-dessus qui sont constitutifs de violations délibérées des droits de notre collègue, le député Khalifa Sall. Notamment la violation de son immunité parlementaire et celle de ses droits par l’Assemblée nationale ». 

 

« Les Sénégalais que nous représentons et pour lesquels nous travaillons méritent de savoir le sort injuste, le traitement cynique, illégal et sans fondement juridique qui est fait à notre collègue Khalifa Sall. Le droit voudrait que nous soyons tous égaux devant la loi, c’est pour cela que nous tenons à décrier et dénoncer avec vigueur les violations et entraves inacceptables de droits de notre collègue », a soutenu le  président du groupe des  Non-inscrits.

 

Par conséquent, « les députés de nos deux groupes membres de la commission ad hoc ont décidé unanimement de la quitter et solidairement, nous rejetons par avance le terrorisme qui cherche à discréditer par l’arbitraire un acteur politique. Nous allons le combattre  partout où le besoin se fera sentir », préviennent-ils. «

 

 Nous irons informer nos mandants, les chancelleries représentées au Sénégal, les parlements sous régionaux et l’Union internationale des parlements sur les dérives attentatoires aux droits et libertés du parlementaire Khalifa Ababacar Sall », promet Modou Diagne Fada.

 

 
 

Auteur: Mamadou Salif DIENG - Seneweb.com


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Bryant mort, plus personne ne pourra porter le numéro 24 dans le futur à Dallas

27/01/2020

Pluie d'hommages après la mort de la légende de la NBA Kobe Bryant

27/01/2020

Basket : la légende de la NBA Kobe Bryant s'est tuée dans un accident d'hélicoptère

26/01/2020

Inhumation du jeune américain Mouhamed Cissé : Augustin Tine et Mor Ngom à Médina Baye.

26/01/2020

Jury Du Dimanche Du 26 Janvier avec Amadou LY

26/01/2020

Electricité : "Les factures sont chères", admet Benoit Sambou

26/01/2020

Parcelles Assainies : disparition mystérieuse de Christian Marie Correa

26/01/2020

Levée du corps de Mokhamed Cissé : Sa tante se convertit à l'islam

26/01/2020

Miss Sénégal 2020 : La lauréate moquée sur les RS

26/01/2020

Révélations exclusives sur le planning du chef de l'Etat qui a quitté Dakar ce dimanche

26/01/2020