Levée d’immunité de Khalifa Sall : L’opposition internationalise le combat

Jeudi 23 Novembre 2017
POLITIQUE

Levée d’immunité de Khalifa Sall : L’opposition internationalise le combat


Les députés du groupe des non-inscrits et ceux du groupe Liberté Démocratie ont décidé de se ranger du côté de Khalifa Sall. En conférence de presse ce 23 novembre, ils ont dénoncé « la cabale politico-judiciaire dont il est la victime avec la complicité de la majorité parlementaire ».   

 

« Le président de la commission ad hoc a procédé de manière unilatérale à la convocation de notre  collègue sans concertation avec les membres de la dite commission. Il se dessine dès lors que la commission ad hoc va déposer ses conclusions sans jamais avoir entendu notre collègue. Nulle part les droits élémentaires du député Khalifa Ababacar Sall n’ont été respectés. Par une seule fois. Sa version des faits et son droit de se défendre n’ont pas prévalu », a déclaré Modou Diagne Fada.

 

Ensemble, ils ont décidé d’ « informer des faits et actes ci-dessus qui sont constitutifs de violations délibérées des droits de notre collègue, le député Khalifa Sall. Notamment la violation de son immunité parlementaire et celle de ses droits par l’Assemblée nationale ». 

 

« Les Sénégalais que nous représentons et pour lesquels nous travaillons méritent de savoir le sort injuste, le traitement cynique, illégal et sans fondement juridique qui est fait à notre collègue Khalifa Sall. Le droit voudrait que nous soyons tous égaux devant la loi, c’est pour cela que nous tenons à décrier et dénoncer avec vigueur les violations et entraves inacceptables de droits de notre collègue », a soutenu le  président du groupe des  Non-inscrits.

 

Par conséquent, « les députés de nos deux groupes membres de la commission ad hoc ont décidé unanimement de la quitter et solidairement, nous rejetons par avance le terrorisme qui cherche à discréditer par l’arbitraire un acteur politique. Nous allons le combattre  partout où le besoin se fera sentir », préviennent-ils. «

 

 Nous irons informer nos mandants, les chancelleries représentées au Sénégal, les parlements sous régionaux et l’Union internationale des parlements sur les dérives attentatoires aux droits et libertés du parlementaire Khalifa Ababacar Sall », promet Modou Diagne Fada.

 

 
 

Auteur: Mamadou Salif DIENG - Seneweb.com


Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Restriction sur les visites à Khalifa Sall- Dakarposte l'avait ébruité depuis le...

19/03/2019

VIDEO - Sécurité électronique: Abdou Karim Sall prend des mesures fortes pour...

19/03/2019

Projet de mise en place d'un gouvernement parallèle- Idrissa Seck veut-il rendre le pays ingouvernable?

19/03/2019

Affaire des homosexuels de Liberté 4 : Ibrahima Ndiaye sort de prison

19/03/2019

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019