Levée de l’immunité parlementaire : Aminata Diallo, comme une "Jeanne d'Arc " sur le bûcher

Vendredi 13 Janvier 2017

L’affaire du saccage de la maison du Parti Socialiste qui a conduit à la mise sous mandat de dépôt de Bamba Fall et des jeunes socialistes lundi dernier, n’est pas prête de connaitre son épilogue. A l’issue de la réunion du Secrétariat exécutif national, les responsables du parti demandent à Dame justice d’appliquer la loi dans toute sa rigueur contre les militants suspectés. Et demande même aux députés de la mouvance présidentielle de voter la levée de l’immunité de la députée Aminata Diallo citée dans cette affaire.

POLITIQUE

Levée de l’immunité parlementaire : Aminata Diallo, comme une "Jeanne d'Arc " sur le bûcher
La crise qui secoue la famille socialiste de feu Senghor avec l’inculpation de Bamba Fall, maire de la Médina et des jeunes socialistes proches de Khalifa Sall, n’a pas fini de faire des vagues. Elle s’est invitée à la rencontre du Secrétariat exécutif national et en l’absence de Khalifa Sall,  maire de Dakar et de Barthélémy Dias, député/ maire de Mermoz-Sacré-Cœur, les responsables socialistes ont réitéré leur confiance à la justice Sénégalaise pour faire la lumière dans cette affaire. 

Pour Abdoulaye Wilane, porte-parole du parti, la justice doit faire son travail jusqu’au bout pour mettre fin à ces comportements. « Nous sommes victimes d’un attentat fortement planifié et programmé par un groupuscule. Nous avons décidé de porter plainte contre X le 16 avril 2016 pour découvrir toute la vérité. 

Maintenant cette affaire est entre les mains du procureur et du juge ». Revenant sur les cas de la députée Aminata Diallo citée dans cette affaire, le porte-parole du parti socialiste souligne que les responsables du parti demandent aux députés de Benno Bokk Yakaar ainsi qu’à tous les démocrates, à voter la levée de l’immunité parlementaire de cette dernière et de tout député impliqué dans cette affaire si le procureur en fait la demande. 

Il poursuit « La levée de l’immunité de la parlementaire impliquée, Aminata Diallo, ne signifie en rien une condamnation. Mais lorsque les faits sont graves, on n’a pas le droit de s’opposer à l’expression de l’Etat de droit et de la justice ». 
Pour le Secrétariat exécutif national du parti socialiste,les fauteurs de troubles doivent subir la loi dans toute sa rigueur pour que de pareils faits ne se reproduisent plus. 

Avec L'AS 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019