Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Mercenariat politique – Il est le nouveau «porte-parole» de…

POLITIQUE

Dans le landerneau politique sénégalais, il est très fréquent de rencontrer des hommes politiques qui adoptent le comportement du caméléon en changeant de couleur selon l’arbre sur lequel ils sont perchés. Une manière pour eux de tromper la proie en se faisant passer pour une feuille ou une branche. Avec des langues assez fourchues et pourvues de liquide qui se colle à tout, il voyage au gré des intérêts. Et, la transhumance déguisée est leur jeu favori. Autrement dit, ils sont prêts à tout pour rejoindre la prairie la plus verte. C’est le cas actuellement de plusieurs hommes politiques dont Ousmane Faye, leader de la coalition Manko Wattù Senegaal.

Candidat aux dernières élections législatives, il n’a pas réussi à se faire élire, non sans être accusé de collision avec le pouvoir. En effet, d’aucuns ont affirmé qu’il était tout simplement financé par le pouvoir en place pour faire partie de ceux qui allaient disperser l’opposition. D’ailleurs, ce n’est pas rien qu’il y a eu quarante-sept lors du rendez-vous électoral du 30 juillet dernier. Mais, il faut bien s’arrêter sur le cas Ousmane Faye. Opposant remarqué pour avoir été membre fondateur du Front patriotique pour la défense de la République, il passait ses journées à tirer sur le Président Macky Sall et son régime. En son temps, il était parmi les plus proches de Me Abdoulaye Wade et militait pour la libération de Karim Wade, puis pour son retour au Sénégal.

Très acerbe pour ne pas dire véritable tireur d’élite, souvent armé de son bazooka, il criait, dénonçait et menaçait. Mais, cela semble être derrière lui. Et pour cause, après avoir fait partie de ceux qui ont eu quelques problèmes avec des leaders du Fpdr, il n’a pas hésité à changer de fusil d’épaule. Atypique en sa qualité d’homme politique versatile (changeant de couleur), il s’est littéralement retourné contre ses «amis» d’hier. Aujourd’hui, plus que jamais, Ousmane Faye s’est transformé en «porte-parole» du Macky. Actunet indique que c’est peut-être pour de probables strapontins, sinécures et autres prébendes. En tout cas, dans sa communication, ses gestes et son regard le trompent. C’est tellement parlant que le plus novice en la matière peut déceler une vérité : C’est comme s’il parlait pour dire aux autorités, regardez comment je vous défends.

Aussi, la question qui est posée avec acuité est d’une facilité sidérante. Pourquoi ne pas tout simplement rejoindre la coalition Bennoo Bokk Yaakaar et arrêter de jouer l’opposant sans être opposant ? Car, d’ici 2019, actunet peut écrire qu’il est certain que des forces politiques vont librement rejoindre le camp présidentiel, parce que la politique est ainsi faite. Certains restent ou rejoignent l’opposition, d’autres font le chemin inverse. C’est aussi simple. Sinon pourquoi vouloir jouer au «mercenaire» politique en faisant le jeu de l’autre et devenir un lanceur de ballon de…sonde pour le « Macky » et au nom du « Macky ». Ne faut-il pas oser prendre tout simplement ses…responsabilités.

 

 

 

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

Le nouveau patron de la gendarmerie annonce ses premiers défis

22/11/2019

Plainte contre x : Sokhna Aïda Diallo saisit la Dic

22/11/2019

Au Mali, les corps de 13 soldats découverts après une attaque jihadiste

22/11/2019

Ces charges retenues contre Bougazelli et Cie

22/11/2019

Affaire des faux billets : Khalidou Sy, présumé complice de Bougazelli, libéré

22/11/2019

Diffusion d’audios et vidéos de son groupe WhatsApp : Sokhna Aïda Diallo porte plainte contre X à la Dic

22/11/2019

Revue de presse (Wolof) Rfm Vendredi 22 Novembre 2019

22/11/2019

Yeumbeul : Le jeune marabout Mbacké Mbacké ( Mouhamadal Fadel Mbacké ) arrêté puis libéré sur pression, laisse son talibé au violon...

22/11/2019

Cocaïne saisie par la marine : Le Dg d'une grande société arrêté, un directeur à la Cfao auditionné

22/11/2019

Augmentation Des Tarifs D’électricité : Retour À La Case Départ

21/11/2019