PDS : Pourquoi Wade est toujours au pouvoir

Jeudi 19 Janvier 2017
POLITIQUE

PDS : Pourquoi Wade est toujours au pouvoir
Le fait qu’Abdoulaye Wade garde les rênes du Pds, n’est pas considéré comme un problème pour la formation libérale. Au contraire. « Il est et reste notre inspirateur et nous avons besoin de son accompagnement. Il n’y a donc rien de gênant à ce qu’il reste avec nous », a déclaré Me El Hadji Amadou Sall.
Pour le membre du Comité directeur du Pds, les héritiers de Wade ne sont pas près de suivre les pas de ceux de Senghor. « Demandez aux socialistes si leur mal ne provient pas de la liquidation de Senghor, dont ils se sont privés des conseils, ce qui a abouti à leur presque liquidation du champ politique. Nous ne voulons pas que cela nous arrive. »
Me Amadou Sall de marteler : « La légion interne des mercenaires de Macky Sall, tapis dans l’ombre, tente depuis bientôt cinq ans, mais vainement, de présenter Me Wade comme le problème. Ce n’est pas parce qu’elle insiste que problème il y a ! Abdoulaye Wade est notre inspirateur et avec lui, nous sommes bien accompagnés et avons aujourd’hui les moyens et les capacités de nettoyer notre pays en le débarrassant des incompétents qui n’ont aucune vision. »
(Source : L’Observateur)

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Queen Biz sexy dans sa ...petite tenue!

20/03/2019

Macky Sall-Khalifa Sall: Abdou Diouf a tenté une médiation

20/03/2019

Milan : Comment et pourquoi un Sénégalais a mis le feu sur un bus rempli d’enfants

20/03/2019

Nîmes : Le sénégalais Moustapha Diallo quitte le club et devrait mettre fin à sa carrière

20/03/2019

Formation du nouveau Gouvernement de Macky : Ces têtes qui doivent être coupées

20/03/2019

Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus remplis d’enfants

20/03/2019

Tamba : Le chauffeur du Pur libre

20/03/2019

Attaque informatique contre la BDK : Sur la piste des…"magiciens"

20/03/2019

Double meurtre de Médinatoul Salam : Cheikh Béthio et Cie bientôt jugés

20/03/2019

Le cyclone Idai fait plus de 300 morts au Mozambique et au Zimbabwe

20/03/2019