Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Participation à une manifestation interdite et trouble à l’ordre public- Les minutes du face entre le maire de Guédiawaye, Ahmed Aïdara, et les enquêteurs de la police

Rédigé par Dakarposte le Mardi 21 Juin 2022 à 16:47

Participation à une manifestation interdite  et trouble  à l’ordre public- Les minutes du face entre le  maire de Guédiawaye, Ahmed Aïdara, et les enquêteurs de la police
Pour les faits cités en titre de cet article, le tonitruant animateur AhmedthAïdara qui a réussi à se faire élire lors des  dernières législatives  à la tête de la maire de Guédiawaye croupit dans l’univers abscons de Reubeuss depuis quelques jours. 
Ce 17 juin, Ahmeth  Aïdara sillonnait les rues de  Guediawaye avec quelques-uns de ses proches, une manière subtile d’ameuter la foule et d’inciter sournoisement les populations à participer à la manifestation morbide organisée par l’opposition alors que celle-ci était interdite par l’autorité administrative qui redoutait des troubles à  l’ordre public. C’est  à hauteur du quartier Fith Mith dans la  ville de Guédiawaye qu’il a été sommé par les forces de l’ordre de mettre fin à son rassemblement  illégal et de quitter les lieux. Pour ne pas obtempérer, il a feint de n’avoir rien entendu ni rien vu. C’est sur ces entrefaites qu’il a été interpellé puis conduit dans les locaux de la police avant d’être  déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt.
Mais pour se défendre, le gars botte en touche. Il a soutenu la main sur le cœur qu’il quittait sa maison et que ce jour-là il a préféré faire son chemin à pied pour se rendre à son lieu de travail. Mais les limiers qui ne l’ont pas cru un seul instant ont donc procédé à son arrestation en lui signifiant sa participation à une manifestation interdite par arrêté préfectoral. 
Il nous revient qu' un des enquêteurs lui a demandé auparavant : " Il ressort des éléments interpellateurs que lorsqu’ils vous  ont sommé de mettre fin à votre manifestation et de quitter les lieux vous avez catégoriquement refusé de répondre à leurs injonctions… "
Ce à quoi Ahmeth Aïdara aurait répondu tout de go : " Un de vos éléments m’a suggéré de rejoindre mon véhicule et je lui ai répondu que je référais marcher pour rejoindre mon lieu de travail. C’est ainsi qu’ils  m’ont interpellé en même temps que mes accompagnateurs avant de me conduire au commissariat de Guédiawaye ".
Une manière de tenter de noyer le poisson et d’influencer les policiers qu’il prenait sûrement pour des naïfs.
Signalons que ce 17 juin la police de Guédiawaye a interpellé 14 personnes mais Ahmeth Aïdara est tombé avec 7 d’entre elles. Voici les noms des interpelles : Il s’agit des nommés Ismaïla Sow, Mamadou Ndiaye, Ousmane Sow, Oumar Ndiaye,  Serigne Bassirou Cissé, Gnegne Babou Cissé, Abdou Wahab Touré, Binta Sarr, Mbagnick Adama Diop, Samba Camara, Assane Faye, Abdoul Aziz Cissé, Amadou Sy et Ndèye Astou Diop.





njaydakarposte@gmail.com
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images