Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com




Procès Khalifa Sall : Les temps forts de l'audience du 29 janvier

Rédigé par Dakarposte le Lundi 29 Janvier 2018 à 18:59

Procès Khalifa Sall : Les temps forts de l'audience du 29 janvier

Le procès de Khalifa Sall et Cie a été suspendu ce lundi à 18 heures. Il reprendra demain, mardi à partir de 9 heures. Revivez les temps forts de l'audience du jour.

INTRUS Un policier en civil arrêté par les gendarmes
Un policier en civil a été interpellé ce lundi dans la salle d'audience du tribunal au cours du procès de Khalifa Sall et Cie. Il a été surpris en train de manipuler son téléphone portable, chose interdite dans la salle. Il a été conduit au poste. Pour se tirer d'affaire, il a assuré avoir décliné son identité lorsqu'il a été interpellé. En vain.

NOUVEAUTÉ La mairie de Mermoz-Sacré Cœur se constitue partie civile
À la suite de la Ville de Dakar, la commune de Mermoz-Sacré-Cœur compte se constituer partie civile dans l'affaire Khalifa Sall.  Son maire, Barthélémy Dias, a fait l'annonce ce lundi au cours d'une déclaration faite devant la presse, en marge du procès du maire de Dakar. Annonçant qu'il va confier le dossier à Me El Hadji Diouf.

REPRISE Fin de la pause
Après deux heures de pause, ce lundi, le procès de Khalifa Sall et Cie a repris à 15 heures. Les débats devraient porter sur l'exclusion de Me El Hadji Diouf par le président du tribunal, Malick Lamotte, qui considère que l'avocat a violé la loi en tentant de défendre Khalifa Sall alors qu'il représente la Ville de Dakar, qui s'est constituée partie civile.

EXCLUSION Me El Hadji Diouf n'a plus le droit de plaider
Me El Hadji Diouf ne peut plaider dans le cadre du procès de Khalifa Sall et Cie, qui a repris ce lundi . Le juge, Malick Lamotte, lui a notifié son exclusion de l'audience après que l'avocat a fini sa plaidoirie. Motif invoqué : Me Diouf, qui représente la mairie de Dakar, qui s'est constituée partie civile, se serait permis de défendre Khalifa Sall au mépris, d'après le magistrat, de la loi.

PLAIDOIRIE La parole à la partie civile
Le procès Khalifa Sall, suspendu vendredi, a repris ce lundi. L'audience s'est ouverte avec les plaidoiries de la partie civile . Ce, à la suite de celles de la défense pour une liberté provisoire du maire de Dakar.
 

Auteur: Seneweb

Notez








Inscription à la newsletter











Vidéos & images