Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com

Y en a marre met en garde Macky : « Il faut qu’il arrête »

Rédigé par Dakarposte le Vendredi 17 Mars 2023 à 18:56

Y en a marre met en garde Macky : « Il faut qu’il arrête »
Y en a marre met en garde Macky : « Il faut qu’il arrête » Les membres du mouvement Y en a marre sont très remontés contre le chef de l’Etat. Après les émeutes de ce 16 mars, ces derniers ont tenu pour unique responsable le président de la République. 
 
Lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi 17 mars 2023, Y en a marre promet de barrer la route à Macky Sall qui, selon eux, n’agit que pour pouvoir briguer un troisième mandat. C’est avec la dernière énergie que les membres du mouvement « Y en a marre » ont déploré les événements notés ce 16 mars à l’occasion du procès opposant Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko.
 
 Aliou Sané, l’actuel coordonnateur dudit mouvement trouve que cette « situation de chaos provient de l’utilisation inouïe des FDS » contre un opposant. « Les FDS ont été mobilisées pour empêcher à Ousmane Sonko d’aller librement au tribunal suivant l’itinéraire qu’il voulait emprunter alors que d’un autre côté, Mame Mbaye Niang demande même à ne pas être escorté », déclare Aliou Sané. Poursuivant, il juge que ces « actes posés sont inacceptables » et « plongent le pays dans le chaos ».
 
 Pour le coordonnateur du mouvement, il est temps de dire haro au Président Sall. « Trop c’est trop, il faut que Macky Sall s’arrête ». Justifiant leur sortie, Aliou Sané indique qu’il n'y a « aucun démocrate capable de se taire face à cette situation ». Ainsi, « Y en a marre » met en garde le régime en place contre la restriction des libertés des citoyens sénégalais. Car selon eux, tout ceci n’est motivé que par une volonté de Macky Sall de briguer un troisième mandat. « Macky Sall a pour volonté de briguer un troisième mandat et choisir lui même ses concurrents » a affirmé le rappeur Thiat. 
 
A ce propos, il compte se mettre aux côtés de Ousmane Sonko qui, selon eux, est victime de son statut d’opposant. « Même pour se soigner, il a fallu qu’il fasse un post pour qu’on le laisse sortir de sa maison » fulmine Aliou Sané. « Nous n’allons plus accepter que Ousmane Sonko subissent le même sort le 30 mars prochain. Il devrait pouvoir circuler comme le fait Mame Mbaye Niang », déclare Thiat. Y en a marre compte donc engager le combat. En outre, il a demandé au peuple sénégalais de se tenir prêt à barrer la route à une troisième candidature de Macky Sall en février 2024.
Mamadou Ndiaye
Notez




Inscription à la newsletter











Vidéos & images