Yakham Mbaye soutient Alioune Sall contre les comploteurs du palais: « Ils sont pires que des faucons. Des frelons. Des scorpions »

Jeudi 4 Mai 2017
POLITIQUE

Yakham Mbaye soutient Alioune Sall contre les comploteurs du palais: « Ils sont pires que des faucons. Des frelons. Des scorpions »

Yakham Mbaye a adressé une lettre de soutien à son « ami et camarade » Aliou Sall. Pour le Secrétaire d’Etat à la communication, Moustapha Diakhaté, donneur de leçons et insulteur public, n’a pas l’étoffe de censeur qu’il se taille. Une lettre de feu où l’ancien journaliste tire sur le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, qu’il assimile à un frelon, pire qu’un faucon. Morceaux choisis 

« Alioune, 

Mardi, 02 mai 2017, tu m’a répété l’aveu qui a le don de me suffoquer de rage : « Boy, encore, tu as eu raison sur moi ». J’aurai préféré avoir tort, me suis-je dit, après t’avoir écouté. La veille, lundi, à la même heure, un peu après 18 heures, alors que tu étais en route pour répondre au Grand frère, je te disais : « Ils vont encore te donner un coup de Jarnac. L’insulteur de la bande va t’insulter de manière lâche, c’est un orfèvre en la matière. Tire le premier. Sinon, laisse faire ». Mon avertissement ne se fondait pas seulement  sur mon flair… 

Ta réplique candide fut : « Boy, s’il te plait, n’attaque pas nommément, la bataille sera longue. Préservons des munitions ». 

Sauf que d’ici à ce terme- c’était la crainte que je t’ai alors exprimée- les caves qui te servent pour entreposer les munitions risquent d’être inondées, et les projectiles mouillés par leurs baves haineuses. Car, ils vont tirer. Et mardi, il a tiré. Et tu as eu (encore) tort ! J’aurai préféré avoir tort, me suis-je dit, à nouveau, après t’avoir écouté. 

  

Alioune, 

Tu as eu tort, autrement, le week-end dernier d’assimiler à des faucons, ceux-là. Ils sont pires. Des frelons. Des scorpions. Moins que ces paons qui braillent et se dandinent au Palais. Ils ne sont que des frelons ! 

Alioune, 

Tu as fait injure au faucon : qui est supérieur à ceux-là. Car, ce rapace personnifie ma majesté, la virilité. Il indique la hauteur, convoque, dans les mythologies de toutes les grandes civilisations fondatrices de notre monde, une certaine idée de la grandeur  et de la supériorité. 

Hier, chez les Grecs, le faucon était relatif à Ouranos, le ciel, qu’il personnifiait en tant qu’élément fécond, lieu privilégié de la manifestation du sacré, du divin. Il était à l’opposé des divinités chtoniennes qui convoquaient l’obscur, les enfers, le sous-terrain, l’avaricieux. Ces attributs qui siéent véritablement à ceux-là que tu dénommes faucons. A tort ! 

  
Source : L’Observateur  


Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019