Dakarposte.com - Le site des scoops

​Jean Ping se déclare « comme quelqu’un qui est en résidence surveillée »

Lundi 17 Octobre 2016 - 10:22
International


« Nous rencontrons une situation ici dramatique. Je suis considéré par ceux qui ont usurpé le pouvoir comme quelqu’un qui est en résidence surveillée. Je ne peux pas sortir d’ici. Et c’est vous qui pouvez prendre un certain nombre de décisions, délivrer votre pays, nous délivrer de la situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons. De nombreux Gabonais sont morts, parmi lesquels beaucoup de jeunes. Ils ne peuvent pas avoir perdu la vie pour rien. Quel que soit ce qui va être fait, nous avons décidé de ne pas reculer. Nous ne reculerons pas. Le peuple gabonais nous regarde, nous ici, et vous regarde là-bas. Que vous puissiez, avec l’aide de la communauté internationale, rétablir la démocratie, la bonne gouvernance, la liberté et la paix », déclaré Jean Ping dans son message à la diaspora gabonaise à travers le monde. 

Jean Ping « tente de se faire passer pour une victime », déclare le porte-parole du président en exercice Ali Bongo

« La résidence surveillée est un statut juridique qui est délivré et qui est notifié à la personne mise en cause. Aujourd’hui, monsieur Jean Ping ne fait pas l’objet d’une telle décision de la justice gabonaise et donc c’est un statut qu’il se fabrique pour tenter de se faire passer pour une victime. Une victime de rien. Il a perdu une élection, et il a du mal à se faire à cette réalité. Aujourd’hui, monsieur Ping doit se faire à la vérité qu’il a perdu une élection et qu’Ali Bongo a été réélu et reconnu par le Gabon et la communauté internationale. (…) Personne ne restreint les libertés de monsieur Ping. Monsieur Ping s’est lui-même reclus dans sa résidence et il ne veut pas en sortir parce qu’il a honte d’avoir perdu cette élection, après tout ce qu’il a dit. Donc, il est dans un déni et un mensonge permanent. Personne aujourd’hui n’empêche que monsieur Ping aille où il veut, comme il veut, quand il veut », déclare Alain-Claude Bilie Ny Nze, porte-parole du président en exercice Ali Bongo.  (Rfi)

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Les victimes d'Hissène Habré n'ont toujours pas reçu les réparations dues

29/05/2020

VIOLATION DE COUVRE-FEU, VIOLENCE À AGENT ET RÉBELLION - Daouda Thiaw fracture les doigts d’un gendarme et écope de 6 mois dont 15 jours ferme

29/05/2020

Bras de fer avec Twitter : Trump signe un décret présidentiel sur les réseaux sociaux

28/05/2020

LA MESURE DE FERMETURE DES FRONTIÈRES PROLONGÉE JUSQU’AU 30 JUIN

28/05/2020

COVID-19 : DEUX NOUVEAUX DÉCÈS, 41 DEPUIS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE

28/05/2020

L’ARMP et l’OFNAC vont enquêter sur le contrat Senelec et Akilee

28/05/2020

Aminata Tall, l’amie de la République

28/05/2020

Paris : Une foule de Sénégalais pour recuperer l'aide à la diaspora

28/05/2020

Abdoul Mbaye revient sur la tentative de saisie de son domicile: “J’allais tirer sur le huissier”

28/05/2020

LA CPI MODIFIE LES CONDITIONS DE MISE EN LIBERTÉ DE GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ

28/05/2020