Dakarposte.com - Le site des scoops

​Tergiversations autour de son inhumation à Yoff ou Kaolack – Sidy Lamine ne mérite pas tant de désinvolture !

ACTUALITÉ

C’est avec consternation que les Sénégalais ont appris ce mardi le décès de l’illustre Sidy Lamine Niasse, l’un des pionniers de la presse sénégalaise. Si l’homme avait jeté son  dévolu sur la mise en place d’une entreprise de presse, c’est bien parce qu’il croyait que celle-ci, en incarnant la liberté d’expression, était un des leviers de la démocratie.

Celui que ses amis d'enfance surnommaient "Otis" s’est battu sur tous les fronts pour la sauvegarde des libertés et il en a souvent payé un lourd tribut au prix de sa liberté et au péril de ses intérêts financiers. Sidy Lamine Niass a tenu contre vents et marées et n’a jamais été tendre avec aucun des gouvernements qui ont tenté de mettre en danger les acquis démocratiques de notre pays. Pour tout dire, c’était un des gardiens du temple les plus rigoureux et il a eu le bonheur d’avoir offert à plusieurs générations de journalistes le moyen de s’exprimer en toute liberté.
Mais son décès aura entraîné une controverse inutile. Pourquoi tarde-t-on à le rendre à son Créateur ? Pourquoi toutes ces tergiversations autour de la date et du lieu de son enterrement ? Pourquoi une tentative de récupération qui ne dit pas son nom?

L’homme, infatigable défenseur de l’Islam ne méritait pas cela. Pour lui, le dogme est fondamental et il ne faut jamais y déroger aux règles. Dont celle d’avoir une sépulture digne, quel que soit l’endroit où l’on est enterré car ce n’est pas le corps qui est en cause mais l’âme.
Finalement son fils aîné a tranché. De son vivant, Sidy Lamine lui avait confié qu’il souhaitait être enterré à Yoff et le plus simplement du monde sans cérémonie ostentatoire.

 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Voici les nominations à l'issue du Conseil des Ministres !

19/02/2020

SASIE DE 1200 KG DE FAUX MÉDICAMENTS À KAFFRINE

19/02/2020

Kaolack : La mort d'un homme, après avoir vomi du sang, suscite la panique.

19/02/2020

DIALOGUE POLITIQUE AUTOUR DU CUMUL DES FONCTIONS DE CHEF DE PARTI ET CHEF DE L’ÉTAT - LA MAJORITE MAINTIENT LE STATU QUO

19/02/2020

Burkina Faso: trois soldats tués dans l'attaque d'un détachement militaire à Kelbo, dans le nord

19/02/2020

Augmentation du prix de l’électricité : Autopsie d’une genèse et de la mauvaise gestion de la SENELEC sous Macky Sall (Cellule des Cadres, la République des Valeurs)

19/02/2020

Ousmane Sonko toujours dans le sarcasme et la dérision. (Par Fatoumata Niang Ba)

19/02/2020

AUDIO - Mame Mor Mbaye attaque encore Sokhna Aïda Diallo: "Mokaloul sakh Ayatoul Koursiyou"

19/02/2020

Mame Makhtar Guèye: "Ma fille commence à exprimer des tendances dépressives et suicidaires"

19/02/2020

Nouakchott : Le président Macky Sall a rencontré les Sénégalais établis en Mauritanie.

19/02/2020