Affaire de la répudiation de Maty Fall par le ministre Mangara – Babacar Touré persiste dans ses mensonges

SOCIETE


C’est dommage que pour défendre bec et ongles sa commanditaire, celle qui le paie pour dénigrer Maguy Chanel et pris en flagrant délit de mensonge, un certain Babacar Touré se met à personnaliser le débat et à insulter grossièrement ceux qui livrent la vraie information. D’avoir révélé que la dame Maty Fall a été répudiée par le ministre Birima Mangara pour avoir été surprise en plein acte d’adultère, vaut au Directeur de publication de Dakarposte une volée d’insultes -toutes plus grossières les unes que les autres- sur le site Senenews par ce Babacar Touré qui mange dans la main de cette dernière. A la place du patron de Senenews nous lui demanderions combien est-il payé par article par la dame car rien ne justifie qu’il s’acharne sur Maguy Chanel et par la même occasion tente de discréditer Mamadou Ndiaye s’il ne recevait en retour de quoi assurer sa maigre subsistance. Car l’information selon laquelle la dame Maty Fall a été surprise en flagrant délit d’adultère est avérée. Pour tout dire, cette dame ne mérite pas de porter le titre de Hajja car c’est à deux jours de son départ pour le pèlerinage à la Mecque que le pot aux roses a été découvert. Le ministre Mangara qui a tu l’affaire a préféré attendre son retour de la Mecque pour la répudier en présence de deux témoins et de l’oncle de cette dernière qui réside à Thiès. C’était à la date du 20 septembre 2016, jour de son retour des lieux saints avec le titre immérité d’Hajja. La dame Maty Fall venait ainsi de consommer son énième divorce. Pourquoi donc ne parvient-elle pas à se faire garder par ses nombreux ex-maris ? Trop volage peut-être ? Pourquoi ses beaux parents ont boudé son « ganalé » ? Toujours est-il qu’elle ne digère pas ce divorce-ci et en veut terriblement à la rivale qui a pris sa place dans le cœur de monsieur le ministre. Si elle est aigrie au point de payer un mercenaire de la plume pour tirer sur tout ce qui bouge c’est son problème, parce que Dakarposte a la preuve de ses écrits tandis que le mercenaire qu’elle paie si grassement est un menteur invétéré. A preuve, il prétend dans son texte de charretier que c’est le ministre qui aurait donné un «poste taillé sur mesure» à Magui Chanel au ministère des Finances. Faux et archi faux comme tous ses mensonges sur de prétendus amis journalistes qui lui auraient dit qu’ils auraient été «contactés» pour faire un «sale travail» et qu’ils auraient refusé. A mourir de rire… Magui Chanel a précédé Birima Mangara au ministère des Finances !
En ce qui concerne Mamadou Ndiaye, dans l’affaire Aïssatou Guèye Diagne celui-ci n’a jamais été confronté, ni à la Dic ni devant le procureur à son «ami de l’Obs» qu’il ne veut pas citer mais que nous connaissons sous le nom de Mamadou Seck. Un raisonnement spécieux des faits a été servi dans le but de ternir l’image de Ndiaye. Mais, c’est peine perdue.
Certes cette affaire avait valu au Directeur de publication de Dakarposte un séjour carcéral mais, en prison, celui-ci n’a jamais failli, il a toujours su garder le moral car étant convaincu qu’il s’agissait, certes d’une cabale mais aussi et surtout de la volonté divine. Même si la privation de liberté n’est jamais agréable, Mamadou Ndiaye s’est bien accommodé grâce aux bonnes relations qu’il a entretenues avec les gardiens et les détenus. Il a été si bien traité aussi bien auprès des limiers que chez les gardiens que certains le présentaient comme un «détenu de luxe». Si bien qu’aujourd’hui, ces relations nouées en prison lui ont offert un réseau dense qui lui sert, au jour le jour dans sa quête d’informations de première main. Les lecteurs peuvent témoigner que Dakarposte qui dispose de réseaux partout dans la capitale, a la primeur sur bon nombre d’informations, particulièrement sur les affaires judiciaires. Dakarposte a été le premier organe à annoncer la libération de Karim Wade et il a été également le premier à annoncer la mutinerie survenue récemment à Reubeuss, entre autres scoops. C’est dire que la prison n’est pas une fin en soi. Et de chaque expérience, un homme intelligent peut tirer profit, n’en déplaise à Babacar Touré qui, pour mieux tromper son monde tente de couvrir ses mensonges par des insultes contre ceux qui le démasquent. Mais c’est peine perdue, lui il est payé pour mentir, Dakarposte tient des preuves et c’est toute la différence.
La Rédaction de Dakarposte

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Série de nominations : Macky réorganise l’Armée et la gendarmerie

19/09/2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 18 SEPTEMBRE 2019

18/09/2019

Voici les nominations à l'issue du Conseil des Ministres !

18/09/2019

Adama Gaye libéré

18/09/2019

EXCLUSIVITÉ DAKARPOSTE! Jean Baptiste Tine nommé Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale

18/09/2019

SENELEC "paralyse" le Centre des Services Fiscaux de Rufisque

18/09/2019

Pape Alé Gueye, Président Mina Distribution Arrêté Et Inculpé En France.

18/09/2019

Cheikh Diallo: " Il n'y aura pas d'élections législatives en 2022 "

18/09/2019

Linguère: Un père de famille se donne la mort par pendaison

18/09/2019

Bilan Du Chavirement Au Large Des Iles De La Madeleine : C’est La Valse Des Chiffres

18/09/2019