Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Afrobasket hommes : quatre favoris en vue

Vendredi 8 Septembre 2017
BASKET

Jamais un Afrobasket messieurs n’a été aussi ouvert que la 29ème édition de la compétition qui démarre ce vendredi à Dakar (Sénégal) et à Tunis (Tunisie) avec pas moins de cinq favoris sur le parquet que sont le tenant du titre, le Nigeria, l’Angola, le Sénégal et la Tunisie.

Deux ans après son premier sacre continental, la sélection nigériane va aborder la compétition avec un groupe complètement chamboulé. Des douze joueurs champions d’Afrique en 2015, il ne reste plus qu’un seul : l’ailier Ike Diogu.

C’est un groupe rajeuni et toujours aussi « américanisé » (7 des 12 joueurs sont nés aux Etats-Unis) qui va défendre le titre. Les « D’Tigers » présentent sans doute le plus talentueux intérieur du tournoi, avec le Washington Wizard Daniel Ochefu, Deji Akindele et Akin Akingbala.

L’Angola, elle, aligne un groupe expérimenté. Les deux tiers des finalistes de 2015 seront au rendez-vous, avec de fortes individualités comme Carlos Morais, Yanick Moreira et Valdir Manuel. Vainqueurs de onze des quinze dernières éditions, les « Palancas Negras » sont de sérieux candidats au sacre.

Sevré de titre depuis 1997, le Sénégal rode dans le carré d’as depuis deux édition : 3e en 2013 et 4e en 2015. Revigorés par leur public devant lequel il évolueront au 1er tour, les « Lions », conduits par leur leader technique, le pivot Gorgui Sy Dieng (Minnesota, NBA) mais privés de leur meneur attitré, Xane d’Almeida, forfait sur blessure, sont bien armés pour le titre.

Privée de Michael Roll et surtout de sa star Salah Mejri, retenu par son club, les Mavericks de Dallas, de son emblématique entraîneur Adel Tlatli, artisan du sacre de 2011, le seul de son histoire, la Tunisie mise sur une nouvelle vague de joueurs amenés par Makram Ben Romdhane et Mourad El Mabrouk. Reste maintenant que l’apport du public et surtout la « science » de son coach Mario Palma, quadruple vainqueur de la compétition avec l’Angola (1999, 2001, 2003, 2005), fassent leur effet.

A côté de ce quatuor, l’Egypte apparaît comme le mieux armé pour jouer aux challengers. En quête de son glorieux passé, aligne un groupe mélangeant expérience et jeunesse. Elle espère capitaliser ses nombreux succès dans les catégories jeunes, ces dernières années.

La Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Mali vont tenter de jouer les trouble-fête, alors que les huit autres pays en lice (RD Congo, Centrafrique, Maroc, Ouganda, Guinée, Rwanda, Mozambique et Afrique du Sud) chercheront à améliorer leurs performances.

Les deux premiers de chaque groupe accéderont à la phase finale qui aura lieu à Tunis du 8 au 10 septembre. Les équipes qualifiées pour la finale de l’AfroBasket seront en compétition à partir de novembre 2017 en vue d’une qualification pour la Coupe du monde prévue en 2019 en Chine.

La 29ème édition de l’Afrobasket messieurs se jouera pour la première fois dans deux pays, Sénégal et la Tunisie, du 8 au 16 septembre prochains.

L’Angola est la nation la plus titrée pour avoir remporté 11 couronnes (1989, 1992, 1993, 1995, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009 et 2013) en 28 éditions. L’Egypte (1962, 1964, 1970, 1975 et 1983) et le Sénégal (1968, 1972, 1978, 1980 et 1997) comptent cinq titres à leur actif.

Suivent la Centrafrique (1974 et 1987) et la Côte d’Ivoire (1981 et 1985) qui ont chacune remporté le trophée à deux reprises. Le Maroc (1965), la Tunisie (2011) et le Nigeria (2015) complètent le palmarès.

Voici le programme de la 1ère journée :

A Tunis

Groupe A

RD Congo – Mali

Nigeria – Côte d’Ivoire

Groupe C

Guinée – Rwanda

Tunisie – Cameroun

A Dakar

Groupe B

Centrafrique – Maroc

Angola – Ouganda

Groupe D

Mozambique – Egypte

Sénégal – Afrique du Sud

 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Khalifa Sall à la barre ce 20 décembre : Les enjeux d'une "bataille suprême"

14/12/2018

Affaire de la co-épouse charcutée : Salimata Diaw risque 5 ans de prison

14/12/2018

PRESIDENTIELLE 2019: Me Wade va accueillir Karim à Dakar

14/12/2018

Présidentielle: révélations sur le rôle joué par Ouattara pour dissuader Hadjibou

14/12/2018

Exclusif! Ces chiffres impressionnants réalisés par Madické Niang à Touba et ailleurs !

14/12/2018

Ahmet Fall Baraya a transhumé !

14/12/2018

Abdoul Mbaye décèle un gros piège dans le fichier électronique de parrainage

14/12/2018

Un collaborateur de Thierno Alassane Sall menacé de mort

14/12/2018

Aly Ngouille Ndiaye : «C’est moi qui vais organiser les élections»

14/12/2018

Idrissa Seck: « Macky Sall prépare un hold-up électoral… »

14/12/2018