Apr – Pds : les écoles des partis forment-elles des militants modèles ?

Mercredi 14 Juin 2017

Dakarmidi.net

POLITIQUE

 Au Sénégal, les partis politiques sont conscients de l’intérêt de former leurs militants. Les plus grands et les mieux structurés essaient de les animer, avec les moyens du bord. Etat des lieux.

APR de Macky Sall

A l’Alliance pour la République (APR), l’université républicaine est l’aboutissement d’une année de formation où tous les pans du parti se retrouvent avec son président Macky Sall, pendant deux jours, pour échanger sur une thématique (le PSE en 2016 à Mbour). Créé au lendemain de la naissance de l’APR (2008), l’école du parti regorge d’un comité de réflexion scientifique qui s’occupe de la formation permanente et intermittente. ‘’Un militant doit pouvoir saisir la nuance et la relation qui existent entre une idéologie, une doctrine et un programme. Tout part de la doctrine, pour forger l’idéologie et à partir de l’idéologie forger un programme. De ce programme, seront inspirées les politiques publiques de l’Etat.’’, explique Me Djibril War, directeur de l’école du parti de l’Alliance pour la République.

Il est donc évident que pour un parti au pouvoir, la formation est axée sur les programmes politiques, publics et les réalisations du gouvernement, afin de permettre à leurs militants de mieux se les approprier et les vulgariser. Pour ce faire, renseigne le député Me War, un ministre est invité à l’Ecole du parti, tous les 15 jours, devant l’auditoire composé de militants de toutes les tranches d’âge, pour faire un état des lieux sur ce qu’il a trouvé, ce qu’il est en train de faire, l’évaluation et les perspectives. C’est pourquoi, estime-t-il, “Il est inconcevable qu’une militante, même non instruite, qui se trouverait au fin fond de la Casamance, ne puisse pas connaître c’est quoi le PUDC, le PSE, la CMU, les bourses de sécurité sociale etc”, lance Me War dont le credo à l’enseigne de l’école du parti est “un militant bien formé est un citoyen modèle”.

Pds d’Abdoulaye Wade

Au Parti démocratique sénégalais (PDS), la structure qui s’occupe de la formation s’appelle l’Institut libéral de formation supérieure. Son directeur général, Dr Malick Dieng, assure que la formation donnée ne laisse aucun pan de l’évolution de l’ex-parti au pouvoir : de ses 26 ans de conquête du pouvoir, aux 12 ans de son exercice jusqu’à sa reconquête actuelle. ’Nous avons un module intitulé ‘’le parti et son évolution : de l’épisode de Mogadiscio à nos jours’’. Mogadiscio, c’est là où nous avons obtenu de Senghor son accord de créer le Pds qui était, au départ, un parti de contribution avant de devenir plus tard un parti d’opposition légal, le premier en Afrique’’, informe Dr Malick Dieng au quotidien EnQuête.

Le secrétaire national chargé de la formation de l’idéologie du Pds de louer la richesse de son institut : ‘’nous avons toute la documentation. Une bibliothèque fournie de plus 50 000 ouvrages dont les ouvrages personnels de Wade, ses anciens écrits, ses documents en version audio et vidéo, ses anciennes conférences, les prises de parole des députés à l’Assemblée nationale, de 74 à nos jours. Ça n’existe nulle part’’, se glorifie-t-il, en confiant cette anecdote : ‘’J’ai reçu un professeur de Sciences Pô qui venait de l’Université de Chicoutimi (Canada) ; nous avons beaucoup discuté et il m’a fait savoir qu’il n’a jamais vu ça dans le monde qu’il dit avoir sillonné”.

La Rédaction

 


Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019