BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ MAIRE SOCIALISTE DE MERMOZ-SACRÉ CŒUR – «LE SEUL CRIME QU’ON VEUILLE NOUS FAIRE PORTER, C’EST… »

Lundi 9 Janvier 2017
POLITIQUE

BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ MAIRE SOCIALISTE DE MERMOZ-SACRÉ CŒUR – «LE SEUL CRIME QU’ON VEUILLE NOUS FAIRE PORTER, C’EST… »

Je voudrais regretter la demande de M .le procureur de la République pour la levée de l’immunité parlementaire de l’honorable député Aminata Diallo. Pour dire que l’Assemblée nationale du Sénégal ne peut aucunement être instrumentalisée. De ce fait, je rappelle que des combats majeurs ont été menés dans cette assemblée dont le combat du 23 juin et c’est la raison pour laquelle nous lançons un appel à toutes les forces vives de la nation.
Qu’elles soient des forces syndicales, des forces de mouvement de femmes, de jeunes, des forces qui se battent aujourd’hui pour les avancées démocratiques et demander bien sûr au peuple sénégalais d’investir l’Assemblée nationale. Parce que c’est de ça qu’il s’agit.
Trop, c’est trop. Je rappelle que nous ne sommes pas dans le cas de flagrant délit, je rappelle qu’il n’y a eu aucun blessé constaté et il n’y a aucun mort. Je rappelle qu’Aminata Diallo est tout de même députée du peuple et à ce titre, on ne peut pas, aujourd’hui, vouloir dans le cadre d’un combat politique interne à une formation politique régler des comptes en instrumentalisant ou en cherchant à instrumentaliser une institution aussi prestigieuse que l’Assemblée nationale. Je rappelle au procureur de la République et je suis au regret de le dire, il est très mal placé pour demander la levée de l’immunité du député Aminata Diallo.
Il y a de cela quelques jours, les jeunes de l’Apr ont incendié leur siège à Fatick. Et je rappelle qu’il n’y a pas besoin de plainte parce que c’est une information qui a été connue de tous. Je rappelle qu’un incendie est un crime. Il aurait dû s’autosaisir et ça n’a pas été le cas. Je rappelle aussi qu’il y a quelques semaines de cela, ici, à Dakar au siège de l’Apr, quelqu’un s’est permis de tabasser un de ses camarades avec une brique, il y a eu blessé, il y a eu du sang qui a giclé et le procureur ne s’est pas autosaisi et dans ce cas de figure, il n’y a aucune vidéo, aucune photo sur laquelle le député Aminata Diallo est montré en train de poser des actes qui sont interdits par la loi. Ce qui se passe actuellement dans ce pays, c’est de l’acharnement et ça ne passera pas et c’est la raison pour laquelle nous disons que le 23 juin ne peut pas être un jour  pour les avancées démocratiques et devenir vain. Nous allons nous remobiliser devant l’Assemblée nationale, il est temps que ce régime comprenne que nous ne sommes pas des poltrons ni des peureux. Nous sommes des démocrates et le seul crime qu’on veuille nous faire porter aujourd’hui, c’est de nourrir une ambition pour notre partie et notre pays. Il est hors de question que le député Aminata Diallo se retrouve à l’Assemblée nationale en train d’être humiliée pour régler des comptes internes à la formation socialiste à laquelle nous appartenons tous
Dakarmatin.com

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Gallo Tall, membre du Comité directeur du Pds : « Ces départs ne peuvent pas affaiblir le parti »

19/03/2019

Opérations financières frauduleuses sur l’axe Abidjan-Dakar : Gbagbo, le prétexte pour blanchir 7 milliards à Dakar

19/03/2019

COMMUNIQUE DES JEUNESSES DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE

19/03/2019

Mort d’Henri Diatta : La version de son frère David

19/03/2019

Nécrologie – Gendarmerie : Le Général Cheikh Sène en deuil

19/03/2019

Annoncé comme mort: Moussa Gning de Fass parle et menace de porter plainte

19/03/2019

Affaire Versus Bank : Le blanchiment de 7 milliards, la libération de Gbagbo et…

19/03/2019

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

19/03/2019

Mort d'Henri Ndiaye : Trois enseignants arrêtés pour…

19/03/2019

Ziguinchor : Disparition mystérieuse de Vieux Sonko de la pharmacie Néma qui a reconnu le gendarme dans l’affaire Ousmane Sonko

19/03/2019