Banditisme à Dakar: la bande à "Kagna" risque 20 ans de travaux forcés

FAITS DIVERS

Banditisme à Dakar: la bande à "Kagna" risque 20 ans de travaux forcés
carcéral de cinq ans pour vol, « Kagna » aurait constitué sa bande avec les nommés, Ousmane Diop, le taximan Khassimou Barry et Khadim. Ce dernier, a même pris la fuite au moment de leur interpellation. Armés jusqu’aux dents, la bande circulait à bord du taxi pour dévaliser des magasins de vente de denrées alimentaires, de tissus et de matériels électroménagers, sis à Pikine et Mbao.  

Au cours du mois de mars 2012, alors qu’on était de plain-pied dans le dernier virage menant à l’élection présidentielle, le gendarme Insa Sall a reçu une information des vigiles I. Sambou et T. Ba, selon laquelle, il y a une bande qui rôdait à bord d’un taxi aux alentours de Pikine, pour commettre des cambriolages dans les magasins.  
  
Ainsi, la bande sera démantelée par le gendarme en question le 25 février 2012 vers les coups de 03h du matin aux alentours de Keur Mbaye Fall. Dès que le véhicule a été immobilisé, le nommé Khadim a pris la fuite. Une perquisition effectuée dans le taxi a permis d’y retrouver un arsenal d’armes, composé de coupe- coupes, de cisailles, d’arme blanches, de tenailles, de pinces entres autres. Quant au chauffeur de taxi, il n’a montré aucune pièce de la voiture.  
Conduits à la Sections de recherche de Colobane, «  Kagna » soutient que sa bande a commis plus de 70 forfaits dans des boutiques à Pikine et Mbao. 
  
Et à chaque fois, ils circulaient à bord du véhicule de leur taximan. Et c’est ce dernier, qui était en même temps, chargé de transporter le butin auprès de leur receleur, établi au Mole 8 du Port autonome de Dakar.    Quant à  O. Diop, condamné une fois pour vol, ils se sont connus au cours de leur séjour carcéral, avant de se liguer pour leur entreprise délictuelle.  
C’est lui, qui a en même temps, donné le nom de son acolyte qui a pris la fuite au moment de leur interpellation. Des déclarations confirmées par ses acolytes. Et, ils étaient placés sous mandat de dépôt le 2 mai de la même année.  

Attraits ce mercredi devant la chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs et vol en réunion, commis la nuit avec usage de véhicule et d’armes, après cinq ans en détention, les prévenus nient les faits qui leur sont reprochés. Selon eux, ils se sont rencontrés fortuitement, dans le taxi au moment de leur interpellation.  

« Kagna » et Ousmane Diop d’ajouter, qu’ils ont fait des aveux sous le coup de la torture. Et pour les armes, « Kagna » soutient que l’agent n’a trouvé qu’un coupe-coupe dans le véhicule.  
« Les faits ne souffrent d’aucune contestation. Les prévenus ont fait des aveux circonstanciés, à l’enquête préliminaire comme devant le magistrat instructeur. Lorsqu’ils ont été interpellés, c’est « Kagna » qui a conduit dès le lendemain, les enquêteurs dans les deux magasins de vente de tissus et de denrées alimentaires des nommés B.D et F. S, que sa bande avait eu à cambrioler, dès sa sortie de prison en Juin 2011. Et ces derniers, commerçants établis à Pikine, ont été entendus au cours de l’enquête préliminaire. C’est une bande qui a causé beaucoup de torts à d’honnêtes gens », tonne le maître des poursuites.  

Selon, toujours le représentant du Ministère public, depuis leur interpellation, le taxi est immobilisé au niveau de la Section de recherche de la Division des investigations criminelles. Et jusqu’à présent, personne n’est venue réclamer sa propriété. Alors que, KH. Barry a soutenu que le taxi appartenait à une femme.  

Ainsi, il a requis 20 ans de travaux forcés et une amende de 5 millions contre les prévenus pour association de malfaiteurs et vol en réunion, commis la nuit avec usage de véhicule et d’armes.   
Le conseil du présumé chef de fil de la bande « Kagna », a plaidé pour le renvoi des fins de la poursuite sans peines ni dépens. Selon la robe noire, les enquêteurs se sont appuyés sur le passé pénal de son client pour l’imputer des faits qu’il n’a pas commis. Quant aux avocats de ses présumés acolytes, ils ont plaidé pour l’acquittement au bénéfice du doute. Au terme des plaidoiries, le tribunal a fixé le délibéré au 21 novembre prochain.   


Leral

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Le célèbre Lahat Ndiaye a été reçu par le Pr Macky Sall

05/06/2016

Distinction - Serigne Diagne, Dirpub de dakaractu cité parmi les 50 jeunes qui font bouger le Sénégal

16/05/2019

[Enquête express] Les non-dits de la grâce présidentielle

15/05/2019

L'usage de Facebook Live restreint

15/05/2019

Affaire de son passeport diplomatique saisi à l'aéroport : Lamine Faye dit ce qui s'est "réellement" passé

12/05/2019

Comment Karim Wade manipule son père

11/05/2019

Bilan de l'incendie de Sandaga : Une personne incommodée par les fumées évacuée... Une vingtaine de cantines calcinées

11/05/2019

​L’entrée en matière très... Saleh de Mahmoud

11/05/2019

Khazri, Pépé et Sarr finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2019

11/05/2019

Voyage du 14 mai : le président Macky Sall ralliera Paris à bord d’un vol régulier d’Air Sénégal

11/05/2019