Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com



Bataille à fleurets mouchetes au sommet de l'État - Rien ne va plus entre le Pm et le ministre des Finances

Rédigé par Dakarposte le Lundi 27 Novembre 2017 à 18:13

Par Ibra Deguene Keung


Bataille à fleurets mouchetes au sommet de l'État - Rien ne va plus entre le Pm et le ministre des Finances
Il y a des raisons de s’inquiéter sur les perspectives économiques et financières de notre pays et, au-delà, sur la prise en charge de la demande sociale qui ne cesse de s’amplifier. En effet, les Sénégalais sont de plus en plus fatigués, la plupart ne parviennent plus à joindre les deux bouts et une grogne sourde est en train de s’emparer des populations qui n’en peuvent plus de voir s’ajouter à tous leurs malheurs une manipulation permanente de la justice pour des raisons politiciennes. Dans ce fatras de difficultés au quotidien, est venu se greffer une bataille sourde au sommet de l’Etat entre le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des finances. Au point que tous les dossiers importants sont en retard et beaucoup de projets mis sous le boisseau. Car Mohamed Boun Abdallah Dione et Amadou Ba ne s’entendent plus. Même s’ils font semblant d’être en parfait accord, les deux personnalités les plus importantes de l’exécutif sont en train de se mener une guerre sans merci. Lorsque le ministre de l’Economie et des finances fait parvenir à la Primature des dossiers importants, le Premier ministre ne s’empresse guère de les faire traiter par ses services, traînant les pieds à souhait. Il en de même pour Amadou Ba qui, à son tour traîne les pieds lorsque des dossiers lui parviennent en provenance de la Primature. Or si ces deux personnalités bloquent les dossiers, il va de soi que toutes les affaires de l’Etat vont marcher au ralenti et c’est ce que déplorent certains fonctionnaires qui redoutent des blocages préjudiciables à nos performances économiques. Si les deux hommes ne s’aiment plus autant qu’ils étaient copains-coquins il y a quelques mois, c’est sûrement à cause des ambitions prêtées à Amadou Ba et qui n’agréent pas Boun Abdallah. En effet, il se dit de plus en plus dans les salons où l’on cause, qu’Amadou Ba aurait des ambitions présidentielles mais qu’il souhaiterait, auparavant, occuper le poste de Premier ministre. Et naturellement Boun Abdallah ne l’entend pas de cette oreille et ne compte pas lui faciliter la tâche. Pourtant les deux hommes étaient de grands amis, presque complices tant que le ministre des Finances n’était pas entré en politique. Mais depuis qu’il a pu prendre pied aux Parcelles Assainies avec l’ambition de contrôler l’électorat de Dakar, Amadou Ba n’est plus en odeur de sainteté auprès de Boun Abdallah qui semble jaloux de son succès soudain. Naguère, on les voyait ensemble autour d’un verre dans les salons de grands hôtels ou dans des restaurants huppés mais aujourd’hui les deux hommes évitent de se fréquenter. Et lorsqu’un responsable politique ou gouvernemental s’approche de trop près d’Amadou Ba il y a de fortes chances qu’il ne soit plus reçu par le PM et vice-versa. Cette atmosphère commence à polluer le gouvernement mais personne n’en parle. C’est un secret jalousement gardé pour ne pas donner du grain à moudre à l’opposition. Mais c’est devenu un secret de polichinelle car l’absence de liant entre le ministère des Finances et la Primature ne peut être tenue secrète pendant longtemps, cela finit par se savoir forcément, et c’est le cas. Quelle sera l’attitude du président de la République pour mettre fin à ce duel à fleurets mouchetés au sommet ?
Notez











Inscription à la newsletter











Vidéos & images