Dakarposte.com - Le site des scoops

Ce que l'on sait encore sur le "cas Waly et le Range Rover"

FAITS DIVERS

Après son père Thione Seck, puis son frère Seydina Alioune Seck, inculpés tous les deux dans des affaires de faux monnayage, c’est au tour de Waly Seck d’avoir maille à partir avec la justice. Le chouchou des jeunes a été inculpé le 28 septembre 2016, par le juge du deuxième cabinet d’instruction pour association de malfaiteurs et complicité de faux et usage de faux et escroquerie. Toutefois, l’artiste est sorti libre du bureau du juge Yakham Lèye, puisqu’il a été placé sous contrôle. Par contre, le jeune chanteur ne pourra pas jouer sur la scène internationale, sans l’aval du juge qui devra lui délivrer une autorisation. En outre, tous les mois, il doit aller signer au cabinet du juge pour prouver qu’il ne s’est pas soustrait à l’action de la justice.

Le fils de Thione Seck est poursuivi dans l’affaire de la mise en circulation frauduleuse d’une voiture Range Rover.  Comme annoncé en exclusivité par dakarposte.com,  Waly Ballago Seck, a été convoqué ce mercredi  9 novembre 2016 aux fins d'être confronté à deux personnes qui seraient impliquées dans cette affaire.
 Tout est parti d’une plainte que l’entrepreneur Pape Dièye a déposée contre le commerçant Pape Niang qui lui a vendu le véhicule. Le plaignant dit avoir contracté un prêt de 26 millions de F CFA à cet effet, mais n’avait pas reçu les documents du véhicule. Malgré cela, il l’avait mis en circulation durant trois mois avant de se résigner à saisir la justice. L’enquête menée par la Division des investigations criminelles (DIC) a permis de découvrir que les documents de la Range Rover étaient faux. En poussant leurs investigations, les enquêteurs ont fini par arrêter une transitaire ainsi que le courtier Baye Fall. Cependant, il se trouve que Pape Dièye n’était pas le seul plaignant. Il y a aussi un certain Lamarana Diallo, établi en Italie. Premier propriétaire de la Range Rover, il l’avait vendue au footballeur Ibou Touré, établi à Dubaï ; qui à son tour l’aurait cédée ou offert à Waly.

Mais face au juge lors de son audition dans le fond, ce dernier a "énergiquement nié les faits", selon l’un de ses avocats, Me Abdou Dialy Kane. Le conseil, qui dit ne pas vouloir violer le secret de l’instruction, soutient :"La vérité éclatera au grand jour et un innocent sera libéré." 
A l’en croire, le véhicule a été donné à son client par Ibrahima Touré. D’autres sources de renseigner qu’après acquisition, Waly Seck l’avait garé avant de le vendre à Pape Niang sur insistance de ce dernier. Revenant sur les conditions de la transaction, notre source renseigne que l’artiste avait reçu un acompte de 5,5 millions F CFA et était parti en voyage. C’est à partir de l’étranger qu’il a entendu la polémique sur la Range Rover et a réclamé le véhicule, tout en remboursant l’argent.

Ce qui fait que lors de son inculpation, Waly Seck a lancé au juge, d’après nos sources, qu’il n’est mêlé ni de près ni de loin à cette affaire de faux que le juge Yakham Lèye cherche à élucider. Dans cette optique, le jeune chanteur est la quatrième personne à être inculpée, après le commerçant Pape Massylla Niang et le courtier Baye Fall et la transitaire. 
Toutefois, seuls le commerçant et le courtier ont été placés sous mandat de dépôt. Ce sont eux qui ont été confrontés à Waly.
Nous y reviendrons en détails!


1.Posté par Hakim le 10/11/2016 00:01 (depuis mobile)
2 poids deux mesures le transitaire est wally dandinents a la rue pourquoi le commercant est le courtier sonts au frigos
mandats de depots pour tous y compris convocation de ibou toure depuis dubai

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

La juge conservatrice Amy Coney Barrett confirmée à la Cour suprême des États-Unis

27/10/2020

Comment la Douane a intercepté 1376 kg de chanvre indien

26/10/2020

Arrêtés depuis dimanche soir, deux lieutenants de Cellou Dalein Diallo finalement libérés

26/10/2020

Expulsion d’une famille musulmane bosniaque: Moustapha Diakhaté tacle Macron et lui rappelle leur passé

26/10/2020

Décès liés à l’émigration clandestine: Les regrets de Néné Fatoumata Tall, ministre sénégalaise de la Jeunesse

26/10/2020

Cheikh Ahmad Tidiane Niasse : 'l'incarnation de son homonyme'!

26/10/2020

Les réseaux câblodiffuseurs accusent: L’arrêt de leurs activités, une des causes de cette migration clandestine qui a tué Abdoulaye Hanne et d’autres jeunes

26/10/2020

Rencontre avec la mission diplomatique conjointe : Cellou Dalein Diallo pose sa condition.

26/10/2020

«Barça ou Barsakh» : Une autre pirogue se renverse en mer, seuls 39 migrants repêchés !

26/10/2020

Attaques de Birima et Cie : La réplique du camp de Serigne Mbaye Thiam

26/10/2020